Que s’ouvre le débat sur la carrière de Puech Hiver !

Motion votée le 24 mars 2018 par l’Assemblée Générale de « Ranimons la cascade ! »

Introduction : suite à un article paru dans Centre-presse en juin 2017, « Ranimons la cascade ! » a manifesté de l’inquiétude pour un projet mené en catimini, et s’en était ouvert sur son site internet. En a suivi une rencontre avec les responsables de la SOCARO le 29 juin 2017 dans laquelle de la directeur de la SOCARO, Jean-Marc Gouzy, a  déclaré : « On rencontre régulièrement la municipalité depuis 2014 » et ils ont recensé 22 ou 23 rendez-vous avec le maire, le secrétaire de mairie et les adjoints ». « Ranimons la cascade ! » avait alors pu s’ouvrir de ses inquiétude en matière de devenir de la cascade et demander davantage de transparence sur ce dossier. Neuf mois étant passé, « Ranimons la cascade ! » estime que le temps du débat public est venu.

Cette motion a été votée par 69 oui et aucun non. Il y a eu 6 abstentions

Que s’ouvre le débat sur la carrière de Puech Hiver !

« Une demande  d’extension de la carrière de Puech-Hiver est actuellement à l’étude.

Ce projet, par les sérieuses implications qu’il revêt pour le site de Salles-la-Source, mérite d’être traité avec la plus totale circonspection.

La carrière de Puech-Hiver se situe en effet au-dessus du cours d’eau souterrain qui alimente la cascade. Il suffirait d’une erreur ou d’un accident quelconque pour que celle-ci soit tarie à tout jamais.

Plus généralement se pose la question du choix qu’entend faire Salles-la-Source pour son avenir économique : soit celui d’une activité pénalisante pour l’environnement, soit celui d’un développement axé sur les potentialités de ce site exceptionnel.

L’association « Ranimons la cascade ! » qui lutte avec ténacité depuis bientôt huit ans pour rendre les richesses naturelles de Salles-la-Source à l’ensemble de la collectivité n’entend pas être mise devant le fait accompli.

Elle exige que rapidement soit organisée sur ce dossier une large consultation locale. »

Salles-la-Source, le 24 mars 2018

L’autorisation actuelle court jusqu’à 2023. Une extension du périmètre de la carrière de 52 ha est envisagée si l’autorisation était obtenue.

Au cours de la rencontre du 29 juin 2017, l’hydrogéologue de la SOCARO, Philippe Muet, nous a expliqué pourquoi selon lui, la cascade ne serait pas impactée par ce projet.

Curieusement, les phénomène réguliers de turbidité de l’eau du Créneau régulièrement observés durant tout le printemps 2017 ont disparu à compter de ce jour.

Par courrier du 1 septembre 2017, nous avons demandé à la SOCARO le contenu des études géologiques tendant à minimiser les risques pour la cascade, de manière à les faire expertiser par un géologue indépendant. Ce courrier n’a pas reçu de réponse à ce jour. La lettre remerciait de l’invitation à la « Commission Locale de Concertation et de suivi » que souhaitait créer la SOCARO [14 ans après la signature de l’autorisation] et dont elle ne nous donnez pas le cadre légal. Et de préciser que notre association « n’a pas pour objet la gestion bénévole des projets industriels de la commune. Son objet est la préservation et la mise en valeur du patrimoine de la commune et notamment celui de la grande cascade ».

Au cours du débat de l’assemblée générale, Daniel Mazel, président du Comite Causse Comtal, association agréée en matière d’environnement, a regretté de n’avoir pas été invité et de ne n’avoir reçu aucune information sur le projet.

Un riverain a regretté que l’entreprise n’ait pas tenu nombre de ses engagements conditionnés à l’autorisation de 2003 : route boueuse, poussière, absence de remise en état de l’ancienne carrière, absence de comité de suivi…

Un adhérent fait remarquer que c’est tout l’ensemble hydrogéologique souterrain et aérien qui est d’une très grande richesse et donc à défendre en même temps que la cascade.

 

One Response to Que s’ouvre le débat sur la carrière de Puech Hiver !

  1. […] Ce fameux débat public que nous appelions de nos vœux par une motion solennelle lors de notre dernière assemblée générale n’a eu aucun écho (voir : « Que s’ouvre le débat sur la carrière de Puech Hiver ! »). […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *