Microcentrale de Salles-la-Source : la triche toujours et sans vergogne !

Sous ce titre, « Ranimons la cascade! » communique :

« Si ce n’est pas de la provocation grasse, ça y ressemble ! Depuis six ans maintenant, nous portons sur la place publique, l’une après l’autre, les violations gravissimes de la loi commises par la Société Hydroélectrique de Salles-la-Source. Et cela avec la pleine complicité de certains fonctionnaires de l’État.

On pourrait croire que M. Jean-Gérard Guibert, le gérant de cette microcentrale, a enfin compris que le vent avait tourné ; qu’au minimum il respectait le contingent de kilowatts que l’Administration persiste à lui octroyer en toute illégalité comme nous l’avons maintes fois démontré et dénoncé. Même pas ! Un récent courrier nous confirme ce dont nous nous doutions : entre décembre 2012 et décembre 2014, la microcentrale a turbiné au-delà de ce qui lui était autorisé.

Dans sa lettre, l’Administration nous précise que le gérant a été rappelé à l’ordre. Mais elle ne fait nullement état des sanctions dont ce multirécidiviste a pu faire l’objet. Pas davantage en ce qui concerne EDF qui a, sans se poser davantage de questions, acheté ce courant illégal. Tous les agriculteurs, les artisans, les commerçants, les chefs d’entreprise, les citoyens en général qui sont astreints à des contrôles stricts apprécieront. Le Procureur de la République a été également informé de ces faits mais, sur ce point comme sur de nombreux autres, il reste étrangement silencieux.

Nous le redisons : du simple point de vue de la morale et de la démocratie, ce qui se passe à Salles-la-Source est honteux et donne des institutions une image désastreuse. »

Lettre de la Préfecture adressée à « Ranimons la cascade ! » au cœur de l’été

et signalant la vente illégale d’électricité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *