L’Etat met fin à la concession hydroélectrique et écarte l’actuel gérant

La date du 22 avril 2016 restera dans l’histoire de Salles-la-Source comme une date clef. L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse hier en présence du préfet Louis Laugier que l’Etat allait mettre fin à 85 ans de « fiasco administratif », clore la concession échue depuis plus de 10 ans et écarter l’actuel gestionnaire de la microcentrale !

Il préconise, durant la période de transition, d’assurer un débit restitué de 130 litres/seconde (le débit moyen de la chute est de 600 à 700 litres/s) puis de restituer l’installation aux collectivités pour réhabiliter le site pour continuer à exploiter la chute ou bien tout arrêter.

Ce n’est pas un point final mais c’est une grande, magnifique, superbe victoire qui donne raison à « Ranimons la cascade ! » et  à tous ceux qui depuis six ans n’ont pas ménagé leur peine et nous ont fait confiance pour faire advenir la vérité. Combien de fois ne nous avait-on pas dit : « Vous n’y arriverez pas ! »

Rien que pour ça, ça valait le coup de se battre !

Reste que la proposition de remettre l’installation aux collectivités locales pour continuer à exploiter la chute semble avoir la préférence des inspecteurs… Ils incitent en effet les élus de Salles-la-Source à pencher pour cette proposition qui ne correspond pourtant nullement à notre objectif de mise en valeur du site et de développement du village.

Ce nouveau projet fait abstraction de l’imbroglio juridique du dossier qui est loin d’être clos et notamment du barrage illégal construit durant la concession et qui devra être démoli par son propriétaire.

La simulation financière prévisionnelle qu’ils proposent semble particulièrement fragile et prévoit -il faudra nous expliquer comment- de rapporter plus qu’avant, tout en turbinant moins !

Elle fait fi des promesses électorales et des engagements solennels des élus à défendre la cascade et à promouvoir le site.

Pour l’équivalent en termes de production électrique d’un tiers d’éolienne, le jeu en vaut-il la chandelle ? (la même commune s’oppose à un projet de 40 éoliennes sur son territoire…)

Et pour faire durer quelques années de plus une conduite forcée de 85 ans, à bout de souffle, jusqu’à ce qu’elle n’éclate, puisqu’il n’est plus question désormais de la remplacer.

Restera enfin à comprendre comment l’Etat, par la voix de tous ses hauts responsables, a pu « dysfonctionner » de la sorte pendant tant d’année ? Que fera-t-on pour que la confiance revienne et que cela ne se reproduise plus ? Qui a, en haut lieu, soutenu la Société hydroélectrique dans ce qui ressemble à un vaste et opaque système de détournement d’argent cautionné en haut lieu ?

On le voit, l’action de « Ranimons la cascade ! » ne s’arrête pas aujourd’hui.

Dans l’attente, ne boudons pas notre plaisir ! (Vous êtes conviés au spectacle des « Boudeuses » le 1er mai à 15h30)

Centre-Presse – 23 avril 2016 :

cp-23-avril-2016-une-cascade-rendue
cp-23-avril-2016-cascade-rendue

 

La dépêche du Midi – 23 avril 2016 :dm-23-avril-2016-cascade-etat

 

  dm-23-avril-2016-cascade-etat-2

France 3 Midi-Pyrénées :


La cascade de Salles-la-Source bientôt « libérée » ?

 

12 Responses to L’Etat met fin à la concession hydroélectrique et écarte l’actuel gérant

  1. Mentrel dit :

    Donc, qui a commandé le rapport des 3 experts ? D’après le préfet actuel, il s’agirait de son prédécesseur , donc il y a un moment déjà. Et ils ont mis du temps à venir…………Je croyais qu’il découlait de l’intervention de Yves auprès de la ministre……

    • La décision de ce rapport était intervenuue avant la rencontre avec la Ministre. Cette rencontre avait pour effet d’attirer l’attention de Ségolène Royal sur la beauté de la cascade et l’intérêt du site de Salles-la-Source. Chaque chose, de la plus spectaculaire à la plus anodine, a compté dans le combat de « Ranimons la cvascade! ». Y compris la participation musicale plus qu’appréciable et appréciée des Mentrel et de leur talentueuse formation.

  2. Lisa dit :

    Bravo pour cette belle victoire ! J’espère que la sagesse l’emportera et que notre chère cascade sera rendue à l’état de nature dont elle n’aurait jamais du être privée.

    Bon courage, il est parfois bien difficile de faire comprendre aux élus que les prévisions à long termes sont souvent préférable, je suis trop loin pour vous soutenir davantage mais le cœur y est !

  3. Patrick dit :

    Toutes mes félicitations pour cette noble cause qui semble enfin gagnée !

    Vive Salles-la-Source et bien sûr l’Aveyron.

  4. Alain dit :

    Quel évènement! Quel résultat.. Merci à vous pour votre action, pour tout le village mais aussi tous ceux qui, comme moi, sont loins physiquement mais tjrs très proches de Salles la source et très attachés à cette cascade et ce village de notre enfance .

    Un excellent dimanche à vous tous. Soyez mille fois remerciés

  5. Monique A dit :

    Nous vous souhaitons une cascade de bonnes nouvelles…

  6. Alain dit :

    Bravo aux copains de « Ranimons la cascade » !

  7. Elle coule, elle coule
    La cascade du village.
    Elle coule, elle coule
    La cascade à travers les âges.

    A Salles-la-Source en Aveyron,
    Née des entrailles de la Terre,
    Elle vit avec fougue et passion,
    La cascade millénaire.

    « Elle sera toujours la plus belle
    La Sirène du village,
    Faut prendre très grand soin d’Elle,
    Un cri du cœur, un message »

    Et ce cri du coeur a été entendu !
    La plume de Marco aurait-elle contribué à libérer la Cascade ?
    Pourquoi pas ?
    En tout cas, elle partage avec bonheur la grande satisfaction de ses bienfaiteurs.
    Cordialement
    Marc Ganry

  8. Michel dit :

    Félicitations pour votre persévérance et votre succès.
    N’étant pas sur place je serai de tout coeur avec vous le 1er mai !

    Subrebon primièr mai

  9. […] Nos efforts soutenus, notre obstination alliés à votre soutien ont fait reculer l’État : nous avons obtenu du Ministère de l’Environnement, parce que nos arguments étaient fondés, l’éviction du gérant de la microcentrale électrique illégale de Salles-la-Source. […]

  10. […] bout du revirement entrepris en 2015 par la venue d’une mission d’inspection et l’annonce de la fermeture définitive de la microcentrale. En un mot, il est temps maintenant de réunir nos forces et de se mettre en marche vers la […]

  11. […] s’en rappelle, le 22 avril 2016, étaient rendues à la Préfecture devant la presse les conclusions de trois mois … au sujet de la microcentrale de Salles-la-Source. Nicolas Forray, rapporteur de la mission […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *