LETTRE OUVERTE À MME LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA PRÉFECTURE DE L’AVEYRON

LETTRE OUVERTE À MME LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA PRÉFECTURE DE L’AVEYRON,MICHELE LUGRAND……et à ceux de ses collaborateurs qui ont à connaître du dossier de la cascade et de la microcentrale de Salles-la-Source…EN RÉPONSE À LEUR COURRIER DU 22 DÉCEMBRE 2020 À « RANIMONS LA CASCADE ! »

Madame la secrétaire générale, Mesdames, Messieurs, Au sortir du long coma de plus d’un mois qui lui a valu une hospitalisation d’urgence au CHU de Toulouse, Bernard Gauvain, le président de notre association « Ranimons la cascade ! », a eu la joie de recevoir le courrier cité en référence. Je n’épiloguerai pas sur le bon goût dont a fait preuve l’Administration à laquelle vous appartenez en choisissant cette période festive pour une démarche si urgente. Je n’irai pas non plus jusqu’à assimiler votre missive à une carte de vœux pour la nouvelle année. En tant que vice-président de notre association, et compte tenu de l’état de santé de Bernard Gauvain, il m’appartient de vous signaler que, notre association de bénévoles n’ayant pas les moyens de s’exposer au paiement quotidien de l’amende dont vous avez eu l’amabilité de nous préciser le montant, nous avons préféré enlever le panneau qualifié par vos services de « publicitaire »» qui attentait si gravement à l’ordre public. « Publicitaire »: le qualificatif est effectivement judicieusement choisi ! Il semble que la dimension militante de notre lutte bénévole pour la défense d’un BIEN PUBLIC ait quelque peine à faire son chemin en certains lieux qu’on pourrait pourtant espérer à l’écoute des citoyens. En tout état de cause, même si elle a été contrainte et forcée, même si elle suscite au plus profond de nous des sentiments sur lesquels je préfère ne pas m’étendre, la discipline dont nous venons de faire preuve en obtempérant à votre mise en demeure ne nous en incite que davantage à demander instamment à l’Administration dont vous vous êtes fait l’intermédiaire de s’attaquer avec une égale fermeté aux manquements à la loi, aux irrégularités que nous ne cessons de mettre en lumière que ce soit par panneau interposé ou par les courriers que nous avons adressés à différents services. Nous espérons recevoir maintenant rapidement les réponses que nous sommes en droit d’attendre aux questions très précises posées à travers ces envois. Entre un malheureux panneau militant au positionnement contesté et un scandale qui attente gravement au site et au développement économique de Salles-la-Source, il n’y a pas de commune mesure. Cet épisode aura en fin de compte été positif dans la mesure où il incitera les responsables administratifs concernés à prendre pleinement conscience de cette assourdissante évidence. Et à ne pas tolérer qu’il puisse y avoir, dans le traitement de ce dossier qui nous occupe depuis bien trop longtemps les uns comme les autres, deux poids et deux mesures.

C’est pourquoi vous me permettrez de vous adresser, au nom de notre association, des sentiments de profonde gratitude en même temps que nos salutations citoyennes.

Yves Garric, vice-président de « Ranimons la cascade ! »

Lettre de la secrétaire générale datée du 22 décembre 2020

One Response to LETTRE OUVERTE À MME LA SECRÉTAIRE GÉNÉRALE DE LA PRÉFECTURE DE L’AVEYRON

  1. Dominique dit :

    Pour la préfecture, une action citoyenne et bénévole a le même statut qu’une activité marchande : on va aller loin avec cette vision…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *