Une machine pour en découdre avec l’Administration !

La soirée « Jazz manouche occitan » du 16 septembre 2016 aura permis à « Ranimons la cascade ! » de découvrir une création issue de l’imagination fertile de Bernard Cauhapé : la « machine pour en découdre avec l’Administration » !

Face aux efforts épuisants de l’association depuis plus de 7 ans pour affronter  l’Administration et tenter d’obtenir des informations que la simple application du droit devrait lui permettre de recevoir quand elle en fait la demande, celle-ci se désole de continuer à devoir envoyer des courriers au préfet qui restent sans réponse et de devoir régulièrement saisir la CADA pour faire valoir ses droits.

Deux fois condamnés par le Tribunal Administratif pour ce motif, accablés par un rapport ministériel qui assimile leur travail à un fiasco administratif, le ministère de l’environnement, la préfecture, la DDT et la DREAL persistent et signent*.

Les citoyens à ses yeux ne sont pas, semble-t-il, des partenaires mais des « emmerdeurs »…

L’association va donc mettre en œuvre prochainement (rassurez-vous, sans violence et dans le respect des personnes..)  ce puissant et humoristique moyen de parvenir à ses fins et faire cesser cette politique d’obstruction !

* ne sont pas concernés indistinctement par cette description tous les fonctionnaires de cette même Administration (il en existe d’excellents !) mais ceux parmi eux, qui dotés de pouvoirs d’autorité ou de police, utilisent ceux-ci pour organiser ou camoufler les fraudes et masquer les carences de l’Etat, et ce au détriment des citoyens.

RAPPEL A LA LOI

à destination du Préfet et de l’Administration :

Le livre III du code des relations entre le public et l’administration reconnaît à toute personne le droit d’obtenir communication des documents détenus dans le cadre de sa mission de service public par une administration, quels que soient leur forme ou leur support.

Ce droit s’exerce à l’égard de toutes les personnes publiques (l’État, les collectivités territoriales et leurs établissements publics) ainsi qu’à l’égard des organismes privés chargés d’une mission de service public.

 

2 Responses to Une machine pour en découdre avec l’Administration !

  1. […] Au cours de cette soirée, Bernard Cauhapé a fait cadeau à l’association d’un de ses extraordinaires inventions : la machine-pour-en-decoudre-avec-l-administration. […]

  2. Urbain dit :

    Ecoeuré, mille fois écoeuré par cette Administration-là. Qu' »ils » ne viennent surtout pas jouer les donneurs de leçon. La Police de l’eau, plus spécifiquement, est au-dessous de tout. Que fait-elle ? Quelles mesures prend-t-elle face à la situation très concrète actuelle ? Est-ce de la veulerie, du fayotage, de la complicité ? Beaucoup de fonctionnaires honnêtes – la plupart le sont – doivent souffrir de voir ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *