Une cascade de faux billets de 500 euros pour mieux visualiser la fraude

« Ranimons la cascade ! » était une nouvelle fois présent sur la place du griffoul, ce 1er mai 2018, à Salles-la-Source, avec la traditionnelle pêche à la truite, qui a attiré la foule toute la journée et le stand d’information avec la réalisation d’une cascade géante de faux billets de 500 euros !

Un panneau présentant un point d’ensemble de la situation judiciaire au 1er mai 2018 a également été présenté.

L’objectif était de permettre au grand public de visualiser les sommes détournées par Jean-Gérard Guibert, gérant de la micro-centrale hydroélectrique si contestée, les nombres suivis de beaucoup de zéros étant difficiles à appréhender.

Les billets de 500 €, réels ou factices, fascinent car très peu d’entre nous en ont vu passer dans leurs mains.

Question : combien en faut-il pour représenter la somme détournée par Jean-Gérard Guibert, le gérant de la microcentrale, durant la période allant du  1 octobre au 31 décembre 2014, soit 600 000 € ? (le procureur ayant jugé que les fraudes et détournements concernant les période précédentes étaient prescrits ; voir « Jean-Gérard Guibert condamné pour abus de biens sociaux »)

Réponse : 1200 billets de 500 €, à mettre en vis-à-vis de l’amende, jugée indulgente par beaucoup d’observateurs, de 3000 € (+ 6000 avec sursis) prononcée par le juge, équivalente à 6 billets de 500 €. Ou encore aux menaces contre l’association, l’été dernier, de devoir payer 1500 € par panneau (soit encore pour les deux panneaux : 6 billets de 500 €), si nous ne retirions pas les deux panneaux d’information situés aux entrées du village.

Peine indulgente ? Ce n’est probablement pas de l’avis de Jean-Gérard Guibert qui a fait appel de ce jugement … (voir aussi des éléments de compréhension dans le « portrait d’un homme procédurier »).

Quelques images de la journée :

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *