Un poisson d’avril pour faire connaître notre combat pour la cascade de Salles-la-Source

Nos excuses à ceux, souvent plus éloignés et ne pouvant vérifier, chez qui nous avons mis le doute, votre inquiétude nous a fait chaud au coeur !

Merci à ceux qui ont joué le jeu et ont rajouté le doute au doute et à tous ceux qui nous ont envoyé un petit mot complice !

poisson-cascade

 

Ne nous y trompons pas : derrière ce génial canular (merci à se auteurs !), peuvent se lire (au second degré) plusieurs messages importants sur la gestion « abracadabrantesque » de cette affaire sur laquelle un ancien responsable de l’administration nous a confié : « en 40 ans de carrière,  jamais je n’ai vu un dossier traité de pareille façon ».

Voici ci-dessous quelques unes de vos très nombreuses réactions et commentaires à notre canular destiné à ouvrir l’oeil de l’opinion :

 

  • sur la lourde menace qui pèse sur le site de Salles-la-Source,
  • sur les nombreuses irrégularités qui pèsent sur le  dossier de dévelopement de la centrale hydroélectrique,
  • sur l’absence de prise en compte de l’intérêt général,
  • sur le fait que les citoyens n’aient pas leur mot à dire,
  • et enfin sur les difficiles questions d’énergie (nucléaire, gaz de schiste sur lequel vous êtes nombreux à réagir…) qui ne peuvent se résoudre par l’équation trop simple  :  « énergie hydroélectrique = énergie propre = tout est permis » . Oui, c’est bien notre modèle de consommation qui est en cause aujourd’hui !

Alors même que l’Etat ne cesse de nous rappeller l’importance du patrimoine, de l’environnement, des zones humides, des milieux fragiles à protéger,

Alors même que ce magnifique site auquels vous êtres très nombreux à être attachés est peut-être condamné pour de très longues années,

Soyez vigilants dans les semaines qui viennent !

Et à tous ceux qui sont proches de Salles-la-Source, rendez-vous le 1 mai, pour la fête du muguet, où nous tiendrons un stand d’information sur la place du village, avec saynète humoristique, viste du village sur les traces des anciens moulins et exposition de photos sur la cascade : à vos archives !

 

Vos réactions :

 

vendredi 1 avril :

 

0h22 : « Bien sûr que je vais le faire savoir ! ! Enoooorme ! »

7h47 : « Bravo pour le poisson ! »

8h24 : « Vraiment excellent, bravo !!! 😉 – d’abord convaincu qu’il s’agissait d’une blague, le réalisme du texte m’a pendant un moment fait croire le contraire ! »

8h32 : « Sauf à croire que c’est pour nous amuser en ce 1er avril, cette info vaut son pesant… de gaz ! Comme quoi il y a encore quelques secrets qui se cachent sous terre. « On ne nous dit pas tout »…

8h44 : « Incroyable ! vraiment incroyable cette histoire …jamais je n’aurais pu imaginer à quel point les pouvoirs publics peuvent manier à ce point le mensonge en toute impunité !! bon courage pour ce combat ignoré de presque tous hors de l’Aveyron …il mérite d’être connu « hors frontières » locales  »

8h51 : « Je vois que la Presse locale est en retard sur le calendrier. Moi qui suis parvenu à l’âge de la retraite, je ne pourrai pas aller à la pêche…  »

8h59 : « Le 1er avril est dans l’air….. »

9h05 : « Centre Presse serait-il en retard sur le calendrier ? »

9h26 : « BRAVO POUR LE POISSON D’AVRIL !!!…. »

9h34 : « Je viens de me rendre sur place et là désolation. La végétation est partie en fumée. Combien faudra-il de temps pour retrouver la cascade dans son état naturel ? Il faut sauver cette cascade, havre de paix et de plénitude. »

9h45 : « C’est fou ! comment est-ce possible ? Après Fukushima, on ne sait plus à quoi s’attendre… »

10h11 : « Merci pour le maintien du combat ! »

10h51 : « Et ça chauffe chez vous, et gratos en plus. »

10h59 : « Et nous n’aurions même pas assez d’eau pour éteindre le feu….
Cela m’a bien fait sourire ! Un peu d’humour en ce 1er avril chasse la monotonie et nous distrait de l’actualité si peu réjouissante ! Courage pour la suite. »

10h59 : « Bravo pour la rédaction de ce scoop qui m’a beaucoup amusé et que j’ai transmis immédiatement à des amis qui avaient oublié qu’on était le 1er Avril et qui se sont empressés de réagir ! »

11h06 : « On sentait bien qu’il y avait quelque chose de pas clair autour de ce projet d’accroissement des capacités de la microcentrale! Tout à l’heure j’ai voulu m’approcher de la cascade. J’ai été refoulé par un cordon de flics. Que se passe-t-il là-bas et que nous cache-t-on ?  »

11h46 : « Merci de ce beau canular ! »

12h04 : « Il faut aller sur le site c’est saisissant ! Pourrons nous seulement sauver les quelques poissons
de la rivière ? »

12h16 : « BEAU POISSON ! :)) »

12h55 : « La journée du 17 avril sera l’occasion de manifester notre refus de l’exploration de gaz de schiste et notre demande d’abrogation du permis de Nant. Rendez-vous le dimanche 17 Avril à 12h00 sur la place de Nant.

12h : Pique-nique sur la place du village (amener vos provisions)

13h : Prises de parole

14h – 17h : Marche festive au fil de l’eau »

14h04 : Beau poisson d’avril, hein ! ! !  Bravo aux imaginateurs !

14h40 : C’est plutôt les saumons qui remontaient la cascade qui y ont mis le feu ! ! !

15h29 : C’est vrai ‘il y a le feu pour réveiller enfin l’opinion publique…

16h13 : « Super, de la même verve qu’ « une ferme en t.r.o.p. » ou que le vin de palme ! Et d’un a-propos criant ! »

17h02 : J’ai eu quelques doutes… Bravo pour ce montage ! Et objectif info : un autre canular ?

18h04 : « Bravo ! il m’a fallu un temps pour comprendre… »

18h16 : « Merci et bonne pêche ! »

18h53 : « Excellent canular »

18h59 : « le poisson du jour a très bon goût, grillé au gaz de schiste et arrosé d’eau fraiche! bravo à tous ceux qui l’ont imaginé ! »

19h02 : « C’est un gag ou c’est vrai ? »

20h14 :  » C’est le poisson d’avril de l’année !  »

21h39 : « Je trouve l’idée de la fiction très originale pour fair eprendre conscience de ces saloperies »

21h51 : « Peut-être est-ce un poisson d’avril auquel, trop rapidement ? »

22h16 : « Vive l’asso Ranimons la cascade ! »

22h24 : « Merci pour ces nouvelles incroyables !! On se croirait en plein film policier !!!  »

23h22 : « Nous avions bien compris qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. Bravo aux journalistes qui ont réussi à percer le mystère de la cascade. j’ai bien rigolé. »
Vous pouvez continuer à ajouter de commentaires en utilisant la rubrique ci-dessous…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *