Un « pesquié » à la cascade

Un “pesquié” à la cascade de Salles-la-Source ?! Pour ceux qui connaissent un peu l’occitan et savent que le terme de « pesquie » désigne le vivier, l’image peut paraître un brin surréaliste et avoir de quoi intriguer…

Ce « Pesquié »-là en fait désigne l’association culturelle de Castanet. Elle a judicieusement choisi ce nom pour souligner la diversité de ses activités.

À l’initiative et sous la conduite d’un de ses membres, Nicolas Sainte Fare Garnot, qui n’est autre que l’ancien conservateur du prestigieux Musée Jacquemart-André de Paris, cette belle association effectuait ce samedi une promenade dans le Vallon, d’une cave de Clairvaux à Salles-la- Source, en passant par la chapelle de Foncourrieu ou l’église de Saint-Austremoine.

Elle n’a pas manqué l’incontournable halte rafraîchissante devant la célébrissime cascade.

Elle a voulu en savoir plus sur la grande affaire de la microcentrale. Elle avait demandé à des membres de « Ranimons la cascade ! » de lui raconter leur lutte, ce à quoi ils se sont prêtés de bonne grâce, résumant en quelques dizaines de minutes ce dossier complexe à souhait et répondant aux nombreuses questions qui leur ont été posées. Du « tourisme citoyen », en somme…

Reprise sur Centre-Presse – 6 août 2017 :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *