Un CODERST bien aux ordres…

entree-interditeLe 8 décembre, se tenait la commission devant statuer sur le projet d’usine électrique à Salles-la-Source.  Le président de « Ranimons la cascade ! » y avait été invité par M. Caule, Maire de Salles-la-Source mais M. Jean-François Moniotte, secrétaire général de la préfecture ne l’entendait pas de cette oreille et a exigé qu’il quitte la salle…

C’est ainsi que  notre association n’a pas pu apporter de débat contradictoire dans cette décision qui nous concerne au plus haut chef… Ainsi va la « démocratie ».. Cela se passe en 2010, en Aveyron…
Notre présence serait-elle si gênante ? Un de nos adhérents, ancien fonctionnaire lui-même, et qui a pu consulter le dossier préparatoire nous écrit : « Le rapport est exécrable et indigne d’un fonctionnaire de l’Etat ». Peut-être en effet valait-il mieux nous faire sortir de la salle… On appréciera la manière démocratique et participative de prendre les décisions qui nous concernent…
Il est vrai que depuis le début, l’administration porte ce dossier comme son bébé et n’entend point répondre à nos objections… Un viel habitué de ce genre de commission nous avait prévenu : « n’attendez rien de ce genre de réunion et préparez-vous à aller au Tribunal Administratif. On sent depuis le début que l’administration veut passer en force sur ce dossier ».
Les bruits de couloir nous disent que le débat a été long et vif, grâce à quelques courageux, mais qu’en fin de compte, le projet de MM Guibert et Imbert a eu la majorité des voix… Alors que nous avons le soutien de la population et des élus, l’administration peut donc voter le contraire de ce que nous avons massivement et à plusieurs reprises exprimé et se moquer de la position des élus municipaux.
Reste à savoir si et quand Madame la Préfète, Danièle Polvé-Montmasson, osera trancher et priver, pour quelques kwh, et pour 30 nouvelles années, Salles-la-Source, d’une vraie cascade digne de ce nom.
LA MOBILISATION CONTINUE !

P.S. (9 décembre) : merci pour vos commentaires et messages de soutien !

 

2 Responses to Un CODERST bien aux ordres…

  1. […] 2/ De nombreux courriers administration attestent qu’il n’a jamais été produit mais selon les propos du  secrétaire général de la Préfecture, Jean-François Moniote, lors du CODERST de décembre 2010 devant donner un avis sur le dossier, il avait été tardivement (et miraculeusement ?) retrouvé  »au Ministère ». (Voir : « Un CODERST bien aux ordres ») […]

  2. […] déposée par la Société Hydroélectrique de la Vallée de Valles-la-Source (voir : « un CODERST bien aux ordres »), en dépit d’une opposition massive exprimée lors de l’enquête publique, dénonçant […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *