Salles-la-Source : une falaise si fragile…

Et si l’on parlait un peu de sécurité ? Les questions de sécurité sont au coeur du problème d’autorisation de la centrale hydro-électrique de Salles-la-Source, après 80 ans d’exploitation, sous forme illégale pendant 50 ans puis sous forme d’une concession depuis 1980 dont c’est peu de dire qu’elle a été controversée et mal appliquée.

Les habitants de Salles-la-Source savent de quoi on parle lorsqu’il s’agit de sécurité :

 

P7070009

Photo du 23 juin 2005 : éboulement d’un pan de falaise au coeur du village de Salles-la-Source

 

 

Voici ce qu’écrivait le 8 juillet 2010, à propos de la demande d’autorisation de la chute hydroélectrique, le Conseil Municipal de Salles-la-Source  :

« La retenue est située en amont du village, dans une cavité naturelle souterraine. En 2005, une partie de la falaise, à proximité de cet ouvrage, s’est effondrée, détruisant partiellemnt une maison, toutefois, sans dégats humains.

Compte tenu de l’évolution des phénomènes climatiques (précipitations importantes, brusque variations de température), le conseil municipal demande que soit prise en compte les risques liés à l’instabilité de la masse rocheuse du cirque de Salles-la-Source quand à son incidence sur la pérennité des installations.

De plus, en cas de rupture de la conduite ou du barrage (suite à mouvement rocheux, fortes précipitations, vétusté), les dégâts occasionnés aux biens des riverains de ces installations seraient importants, sans parler d’éventuels dommages humains.

 

Qui serait responsable, qui indemniserait les dommages ?

 

La gestion d’évènements récents (tempête, innondations…) nous interroge sur les conséquences d’un tel sinistre ».

Le 2 décembre dernier, ce même Conseil Municipal soulignait d’ailleurs au sujet du déroulement de la procédure, devant les membres du CODERST  : « le dossier concernant la sécurité devrait impérativement être établi avant la délivrance de l’autorisation, contrairement à l’arrêté proposé qui laisse un délai de 12 mois après sa notification pour le constituer ».

 

Quelques rappels en image sur la fragilité du site et sur le Plan de Prévention des Risques mis en place à la suite de ce grave accident et désormais en vigueur :

 

L’évènement avait fait la UNE de tous les quotidiens régionaux…

P6240218

 

Affaissement d’un pan de falaise (en ocre sur la photo) :

P8160015

 

 

Des centaines de tonnes de rocher sont tombées… : falaise-1

 

 

Une maison a été écrasée … et la route coupée pendant plusieurs mois :

P6280002

 

Que se serait-il passé si les 5000 m3 d’eau du barrage ou si la canalisation avaient été emportés ?

L’accident a donné lieu à la réalisation d’un Plan de Prévention de Risques (PPR) sur la commune de Salles-la-Source :

PC270095

 

Le phénomène d’usure naturelle, au cours du temps,  de la falaise y est expliqué :
PC270087

 

 

On retrouve dans les jardins (…ou les maisons des blocs) issus de cet effritement de la paroi :

PC270084

 

La cartographie du réseau kartztique du Causse comtal sur le secteur de Salles la-Source montre la présence de grottes nombreuses et d’un réseau hydrographique souterrain encore en activité :PC270119

 

Ce plan de prévention a donné lieu à une cartographie des zones les plus à risques. On constate que sont dans les zones rouges : la zone de captage souterrrain (à droite sur le plan) ainsi que la zone de la cascade de Salles-la-Source (au centre du village) : per.sls

 

La légende de la carte est claire :

PC270089

 

 

C’est bien là que l’Etat s’apprête à autoriser l’usine hydroélectrique à continuer à dériver la rivière, à stocker l’eau et à faire passer la nouvelle canalisation qui doit traverser le village de haut en bas !

2 Responses to Salles-la-Source : une falaise si fragile…

  1. Christophle Alain dit :

    Indépendamment des risques potentiels liés à la source,toute la falaise est à risque,et ce qui est arrivé peut encore se renouveler,et c’est un risque réel,avéré,

    C’est d’ailleurs le problème de toutes les falaises calcaires qui avec les infiltrations d’eaux,gel et dégel,sont travaillées en permanences,

    Je trouve que les habitants de Salles La SOURCE sont courageux et ont raison d’essayer autant que faire se peux de réduire risques potentiels

  2. […] C’est là le sort de bien des rochers issus des falaises qui au fil des siècles s’effritent puis tombent, parfois par petits blocs, parfois de façon spectaculaire, comme en 2005, où il faillit bien écraser quelques passants dans sa chute. Celui-ci est très probablement le prochain sur la liste. Voir : « Une falaise si fragile » […]

Répondre à Le rocher de Damoclès : le 300ème article de presse en ligne sur ce site ! | Ranimons la Cascade de Salles-la-Source ! Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *