Redécouvrir la cascade de la Crouzie

Située sur le  Créneau, en bas du village de Salles-la-Source, la cascade de la Crouzie ne mérite pas moins que son aînée, la « Grande cascade » toute notre admiration.

cascade de la crouzie à Salles-la-Source
La cascade de la Crouzie

La même cascade lorque l’usine hydroélectrique turbine toute l’eau : cascade-la-crouzie-a-sec

La même en hiver :

La voici en « images animées » :

La cascade de la crouzie

Souvent méconnue, moins accessible, mal indiquée aux visiteurs, cette cascade très différente de la « grande cascade » est plus sauvage, plus mystérieuse. Elle tombe droit dans une profonde vasque et était d’alleurs présente sur de nombreuses cartes postales au début du XXème siècle :

                         carte postale cascade de la crouzie1       la cascade de la crouzie à Salles-la-Source

On voit d’ailleurs au bas à gauche des photos l’arrivée du canal de dérivation des anciens moulins. on aura peine à nous fair croire que 40 % de la puissance moyenne de la cascade était dérivée par les moulins (voir l’article sur les droits fondés en titre).

Le propriétaire de l’usine électrique, qui est riverain de cette cascade ne fait pas son possible pour attirer les visiteurs… :

cascade de la Crouzie, passage interdit

N’hésirtez pas cependant à enjamber le fil de clôture pour faire vos photographies !

 Comment s’y rendre ? Venant de Rodez, tournez à gauche à la sortie du village, qui va également vers le petite merveille qu’est l’église romane saint-Paul. Après une épingle à cheveu en descendant le « chemin de Lakanal », garez-vous « place du Créneau ». Une petite route, dite de « la Crouzie », à droite, vous conduit vers la cascade de la Crouzie, un peu en amont de  l’usine hydroélectrique. Possibilité de descendre en voiture pour les personnes à mobilité réduite. Faire demi-tour devant l’usine.

Le saviez-vous ? Un exploit sportif s’est déroulé en 2008, un jour de hautes eaux à la cascade de la Crouzie. Le kayakiste Valentin Grollemund  a battu le record du monde de saut en kayak avec un saut de 20 mètres… (précédent recors : 12 m) L’année suivante, il a renouvelé sur le même lieu cet exploit sportif, qui aurait pu tourner au drame, puisque le saut s’est soldé par une côte fêlée et un tympan fêlé…

Valentin Grollemund à la cascade de la Crouzie, à Salles-la-Source

Valentin Grollemund saute en kayak la cascade de la Crouzie, à Salles-la-Source

 saut de la cascade de la Crouzie en kayak à salles-la-Source

One Response to Redécouvrir la cascade de la Crouzie

  1. […] 2008, Valentin Grollemund, amateur de sport extrême, descendait en kayak la cascade de la Crouzie, à Salles-la-Source, un jour de grande crue. Déjà mentionné sur ce site, ce saut avait […]

Répondre à Quand Valentin Grollemund sautait en kayak dans la cascade de la Crouzie… | Ranimons la Cascade de Salles-la-Source ! Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *