Rassemblement des indignés de Salles-la-Source à Rodez le 18 juin

Ci-dessous, une vidéo de 20 mn qui relate les principales interventions de l’association « Ranimons la cascade ! » et des élus lors de l’arrivée de la marche des indignés de la cascade de Salles-la-Source à Rodez, le 18 juin 2011, ainsi que quelques photos et éléments de ces interventions :

VIDEO :

Cascade de Salles-la-source, les indignés se… par Ranimons-la-cascade

Ils ont dit (notamment) :

Raymond Séguret, adjoint au Maire de Salles-la-Source :

« La commission des sites du 13 mai dernier a donné un avis favorable  à une seule voix près.

Il faut savoir que les représentants de l’Etat qui ont monté eux-mêmes le dossier ont pris part au vote !

Lors de la précédente commission, il avait été demandé au gérant de la société hydroélectrique de fournir un dossier présentant la faisabilité autant technique que financière d ecette xploitation. il n’a pas pu être présenté lors de la dernière commission.

Pour ces raisons et pour tant d’autres questions laissées sans réponse, le Conseil Municipal a donné un avis dévaforable à ce projet. »

 Christian Tesseydre, Maire de Rodez :

« il y a des combats dans la vie qu’il faut mener et vous, au niveau de votre association, vous menez le bon combat.

A Rodez, nous allons être reçus le mois prochain « grand site » au niveau de Midi-Pyrénées. Conques y est déjà. La cascade de Salles-la-Source fait partie du même grand site : Rodez-Conques-Salles-la-Source.

La ville de Rodez est pleinement avec vous.

Je suis, comme vous,  scandalisé de la position de la préfecture et notamment de ces commission où on ne sait jamais rien à l’avance. » 

 

Jean Milési, vice président du Conseil Général de Rodez :

« En tant qu’élu du sud-Aveyron, éloigné de votre village, je viens vous dire que ce problème de la cascade de Salles-la-Source intéresse la totalité de ce département.

Nous sommes pleinement avec vous et avec ce déni de justice dont vous êtes les victimes à Salles-la-Source.

Que serait Salles-la-Source sans la cascade ?

Je suis souvent interpelé par des touristes qui venant de Salles-la-Source me disent : « Nous sommes allés à salles-la-Source; Où est -elle cette cascade ? Nous ne l’avons pas vu couler !

Alors tous ensemble, nous devons nous battre pour qu’elle coule ailleurs que Sur les cartes postales, parce que c’est votre patrimoine et c’est le patrimoine du département.

Oui, ce combat, nous le menons avec vous. Le Conseil Général vous soutient, vous le savez. »

 

 Anne Gaben-Toutant, Conseillère Générale du canton de  Marcillac

 » Je me suis bagarré depuis le début pour la cascade et contre l’autorisation d’exploiter et je vous apporte le soutien des habitants duVallon, qui viennet de me réélire : pour des raisons de sécurité et pour des raisons de tourisme : on pourra mener des projets à partir de ce patrimoine e tenfin parce l’exploitant n’est pas fiable.

J’ai dit à Madame la préfète qui est sûre avec ce dossier d’aller au Tribunal : « faites en sorte que ce ne soit pas « Ranimons la cascade ! »,  ni les élus de Salles-la-Source qui y aillent ! »

 

Robert Caule, Maire de Salles-la-Source

« Je regrette de ne pas avoir pu marcher avec vous pour des raisons professionnelles.

Ce site exceptionnel mérite un traitement autre que celui qu’on lui réserve.

Le Conseil Municipal s’est toujours manifesté sévèrement contre le décret [arrêté] qui nous a été proposé.

Nous nous réservons le droit et le devoir de certainement l’attaquer en justice. »

 

José Bové, député européen

« J’arrive de Pologne où je soutiens les paysans polonais en lutte, comme chez nous, contre les gaz de schiste.

Et quand je vois comment sur ce problème, l’Etat a imposé aux élus et aux populations un projet qui n’a jamais été débattu…

Sur un problème comme le vôtre, on se rend compte que l’Etat impose des désisions sans tenir compte des élus ni de la population.

On est dans un moment invraisemblable où on a l’impression que l’Etat fonctionne en circuit fermé pour ses propres intérêts ou pour servir les intérêts privés de quelques uns et c’est parfaitement inacceptable.

Et je ne peux pas m’empêcher de penser au Larzac où il y a 40 ans, nous avons été victime de la même chose : l’Etat a imposé un camp militaire et il a fallu que 103 familles disent non et décident de résister. Et c’était déjà le pot de terre contre le pot de fer. Après 10 ans de lutte, ça a été la victoire qui est un symbole aujourd’hui dans le monde entier. On peut résister à une décision de l’Etat.

C’est un combat pour l’environnement mais c’est aussi un choix de société.

Je suis solidaire avec vous et je vous apporte le soutien du larzac et de tous ceux qui luttent contre les gaz des schiste.

 

Bernard Burguière, Conseiller Général de Conques

« C’est formidable que vous aillez réussi à réunir tant de monde.

Le village de Salles-la-Source et sa cascade marque l’entrée dans un territoire : c’est la « porte d’entrée ». C’est très important d’avoir et de conserver des portes d’entrée dans les territoires.

Le tourisme en Aveyron ne cesse de se développer et on arrive aujourd’hui en une  année à 328 millions d’euros, autant que le coût du viaduc de Millau !

 

Jean-Louis Chauzy

« La cascade de Salles-la-Source appartient au patrimoine de tous les Ruthénois. C’est une raison pour tenir bon, faire changer la décision de l’Etat pour qu’elle coule autant que la pluviométrie le permet. Elle fait partie du bien public.

Salles-la-Source est un atout formidable pours les habitants de Rodez et au delà. C’est un facteur de notoriété et d’attractivité.

Il faut tenir, résister et gagner forcément ».

Par ailleurs, voici le message de soutien que M. Jean-Claude LUCHE, président du CONSEIL GÉNÉRAL de l’AVEYRON,
a adressé à l’Association « RANIMONS LA CASCADE !» à l’occasion de la marche et du rassemblement
devant la préfecture à Rodez de ce samedi 18 juin :

« Je suis depuis le début avec attention le dossier de la cascade de Salles-la-Source Et mon collègue, Pierre-Marie Blanquet, très sensibilisé sur le sujet, me tient régulièrement informé.Je souhaite ardemment qu’une solution soit trouvée qui puisse satisfaire les attentes locales exprimées par le conseil municipal et les habitants. La cascade de Salles-la-Source fait partie de notre patrimoine départemental. Sa fonction ne doit pas être dénaturée. » 

Voici aussi le message que Christian Bernad, président de l’Association pour l’aménagement de la Vallée du Lot, nous transmet pour être lu devant la préfecture :

« La cascade de Salles-la-Source est mythique. Il faut non seulement préserver ce mythe mais lui permettre l’élandont il est capable au service de l’économie de notre région. Avec vous je proclame : « Ranimons la cascade de Salles-la-Source ! « 

Marc Censi, Médiateur de l’eau, ancien maire de Rodez et ancien président du Conseil régional Midi-Pyrénées , en déplacement ce jour, nous envoie ce bref message :

« De tout cœur avec vous. Amitiés. Marc Censi »  

A noter aussi la présence en soutien à ce rassemblement Rodez, de Claude Nuridsany et Marie Pérennou, cinéastes de Microcosmos et bientôt « la clef des champs », et résidant à Salles-la-Source.

Une présence discrète dans la foule venue nous soutenir ce samedi devant la préfecture à Rodez : celle de Jean Briane, ancien député. Tellement discrète que nous avons omis de la saluer comme nous aurions eu plaisir à le faire. Merci, M. Briane, pour ce soutien qui nous est précieux et nous va droit au cœur.

5 Responses to Rassemblement des indignés de Salles-la-Source à Rodez le 18 juin

  1. […] : ils étaient ainsi présent lors de l’apéro cascade du 3 juillet 2010 ainsi qu’au rassemblement des indignés devant la préfecture  le 18 juin […]

  2. […] Milesi était présent au rassemblement devant la préfecture du 18 juin 2011 (ici en veste blanche et chemise […]

  3. […] : ils étaient ainsi présent lors de l’apéro cascade du 3 juillet 2010 ainsi qu’au rassemblement des indignés devant la préfecture  le 18 juin […]

  4. […] Samedi 28 juin 2014 se déroulera la deuxième marche de Salles-la-Source à Rodez.  La première s’était déroulée le 18 juin 2011. Elle marquait le premier anniversaire du combat de « Ranimons la cascade ! » De nombreux élus y avaient participé et pris la parole. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *