« Ranimons la cascade ! » dénonce les fraudes dans les rues de Rodez

Le samedi 6 juillet, une bonne cinquantaine de personnes ont animé bruyamment les rues de Rodez et mis solennellement en demeure le préfet, cécile Pozzo di Borgo, de mettre fin au projet d’exploitation de l’usine hydroélectrique de Salles-la-Source. Cette mise en demeure, également envoyée par courrier d’avocat, lui laisse le délai légal de deux mois pour répondre. Sans cette cessation totale, Maître Jean-Marc Maillot, défenseur de l’association, est d’ores et déjà mandaté pour mettre en oeuvre tous les recours nécessaires, comme il l’a fait également pour l’arrêté de sursis à statuer du 10 décembre 2012 ainsi que pour les documents que l’Administration refuse de communiquer à l’association, en dépit d’un avis favorable de la CADA.

Marquant le troisième anniversaire de « Ranimons la cascade ! », ils ont silloné les rues du centre ville et du marché afin de faire entendre leur indignation devant « les fraudes, les mensonges d’Etat, les magouilles et les copinages et les refus de réponse de la Préfecture » et rappelé que les mêmes lois s’appliquent à tous.

Enfin, ils ont appelé les élus à signer une lettre commune d’interpellation du Premier Ministre pour demander à nouveau une enquête administrative et financière indépendante. Celui de Pierre-Marie Blanquet, vice président du Conseil Général, d’Anne Gaben-Toutant, conseiller général de Marciollac et de José Bové, député européen ont été annoncés. Marie-Françoise Vabre, élue au conseil Régional EELV a exhorté les participants à tenir bon dans la dénonciation de toutes les irrégularités qu’ils ont découvertes, jusqu’à ce que tout cela sorte au grand jour.

A noter également la présence de Robert Taussat, historien, auteur de plusieurs ouvrages, président honoraire de la Société des lettres, sciences et arts de l’Aveyron, qui a marché dans les rues en soutien aux participants.

Quelques images du défilé et plus bas, les échos de presse :

 Echos de presse du 6 juillet 2013

La Dépêche du Midi : « Trois ans après, « Ranimons la cascade ! » ne lâche rien »

 Centre-Presse : « Ranimons la cascade se fait entendre à Rodez »

 

 Midi-Libre : « Le collectif « Sauvons lka cascade » fait du bruit »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *