Quand le Conseil Général et le Préfet se battaient pour que les rochers ne cachent plus au voyageur la vue du vallon de Salles-la-Source.

Le développement du tourisme été largement conditionné au développement du chemin de fer. Ainsi sont nés des « Guides  du voyageur » signalant les curiosités les plus intéressantes à proximité de stations. (Voir par exemple le « Guide du voyageur en France. Réseau Orléans Midi Etat »de 1907)

Salles-la-Source a ainsi bénéficié d’un apport très ancien de touristes du fait de sa proximité avec la ligne qui relia progressivement Paris à Rodez et passa progressivement du simple transport de marchandises au transport de voyageurs.

guide-chemin-de-fer-paris-o

C’est dans ce contexte que le Conseil Général de l’Aveyron, dans sa séance du 18 août 1896,  évoquait la beauté du site de Salles-la-Source et comment mettre à disposition du voyageur de chemin de fer cette vue pittoresque en enlevant les rochers qui la dissimule depuis la voie ferrée en partie enterrée :

« Monsieur Jaudon dépose le projet de vœu suivant : suppression des rochers près la station de Salles-la-Source

 Le Conseil Général, désireux de donner le plus d’extension possible au mouvement excusionniste qui attire chaque année, à l’époque des vacances, de nombreux touristes dans les contrées les plus pittoresques de la France et d’en faire bénéficier notre département, émet le voeu que la compagnie de chemin de fer de Paris-Orléans fasse disparaître les rochers qui, dans le trajet de la station de Nuces à Salles-la-Source, cachent au voyageur la vue du vallon de Salles-la-Source.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Monsieur le Préfet déclare qu’il s’est préoccupé de cette amélioration si désirable. En outre, il a réuni, au cours de ses tournées de révision, un grand nombre de photographies, des sites les plus pittoresques qu’il soumettra aux compagnies de chemin de fer en leur demandant de les publier en album ou sur leur affiches illustrées.

Le Conseil Général adopte le vœu.

Monsieur le Président déclare qu’il se fera l’interprète de cette demande auprès de la compagnie d’Orléans. »

Voir le rapport des délibération du Conseil général de l’Aveyron de 1996

Par courrier du 27 novembre 1896, le ministre des travaux Publics, par la voie de P. Holtz, conseiller d’Etat, directeur de chemins de fer répondait :

« Monsieur le Préfet,

Vous m’avez transmis une délibération du Conseil général de l’Aveyron tendant à obtenir que la compagnie d’Orléans fasse disparaître les rochers qui, dans le trajet de Nuces à Salles-la-Source, cachant aux voyageurs la vue du vallon de Salles-la-Source.

La compagnie, à qui j’ai transmis ce vœu vient de faire connaître qu’elle ne saurait entreprendre une opération aussi importante qui, dans son ensemble, représenterait une dépense de près de 80,000 F mais qu’elle est disposée à faire disparaître une partie de ces obstacles, en y employant une partie de la main d’oeuvre de son personnel inférieur aux époques où la rigueur de la saison n’en permet pas un emploi plus profitable. Elle annonce d’ailleurs qu’elle prépare, pour être soumis à mon approbation, le projet des travaux à exécuter.

J’estime, avec le service du contrôle, que dans ces conditions, la Compagnie donnera satisfaction, dans la mesure du possible, à l’intérêt dont le Conseil général s’est préoccupé. »

Qu’en sera-t-il vraiment de l’enlèvement de ces rochers ? Peut-être un de nos lecteurs pourra-t-il nous apporte quelques éclaircissements… Toujours est-il qu’aujourd’hui, la vue du site de salles-la-Source dans cette voie, même là où elle n’est pas en tranchée, est très minime, surtout en période d’été où la végétation  dissimule presque complètement le site. 

2 Responses to Quand le Conseil Général et le Préfet se battaient pour que les rochers ne cachent plus au voyageur la vue du vallon de Salles-la-Source.

  1. Ludovic D. dit :

    Il y a une petite coquille 🙂 Le rapport est de 1896 et pas 1996 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *