Petit Musée d’une Grande Arnaque

Vous trouverez ci-dessous une présentation du « Petit Musée d’une Grande Arnaque » qui a été montré au public pour la première fois le 27 juin 2015, à Rodez, devant la Préfecture, à l’occasion des cinq ans du combat de « Ranimons la cascade !’ de Salles-la-Source. Il vise à dénoncer une nouvelle fois les multiples irrégularités de ce dossier.

Ainsi pour la première fois à Rodez a-t-on pu enfin visualiser ce qu’est un « bras long », tel que celui qui joue un rôle essentiel dans l’affaire de la micro-centrale et de la cascade de Salles-la-Source, ou encore une « machine à emberlificoter les dossiers » ou aussi le fameux « tabouret à s’asseoir sur les décisions de Justice » qui a pu être étrenné par Maurice Bestagno, président d’honneur du tribunal de Rodez…

C’en quelque sorte un manuel de « fraude pour les nuls » et une illustration humoristique de ce que subissent les habitants et élus de Salles-la-Source,  de la part de la Société Hydroélectrique de Salles-la-Source, gérée par M. Jean-Gérard Guibert, et de celle de l’Etat qui, pour d’incompréhensibles raisons, le soutient :

Télécharger le pdf du petit Musée

1-petit-musee-grande-arnaque-

2-petit-musee-grande-arnaqu

3-petit-musee-grande-arnaqu

4-petit-musee-grande-arnaqu

5-petit-musee-grande-arnaqu

6-petit-musee-grande-arnaqu

7-petit-musee-grande-arnaqu

8-petit-musee-grande-arnaqu

9-petit-musee-grande-arnaqu

10-petit-musee-grande-arnaq

11-petit-musee-grande-arnaq

12-petit-musee-grande-arnaq

13-petit-musee-grande-arnaq

Télécharger le pdf du petit Musée

Lire aussi

Exigeons la fermeture de la micro-centrale électrique illégale !

Une casserole géante aux grilles de la Préfecture de Rodez

La commune de Salles-la-Source ne veut plus subir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *