Ruisseaux et cascades de Salles-la-Source

Salles-la-Source est situé à une quinzaine de km au nord de Rodez, à l’entrée du Vallon de Marcillac. C’est là que la résurgence principale du Causse Comtal ressort des flancs du causse pour former les ruisseaux et cascades qui ont fait la renommée de ce site, construit en escalier en bordure du Causse.

 

Ces ruisseaux, qui deviennent le Créneau, coulent aujourd’hui avec un débit très faible par rapport à leur débit naturel, du fait de la confiscation de l’eau par un barrage souterain. Ce dernier conduit directement la plus grande partie de l’eau au bas du village, par une conduite forcée, vers une mini-centrale électrique aujourd’hui unaniment contestée par ses habitants. Quelques cartes, photos et repères de ce site « inscrit » remarquable à plus d’un point :


salles-la-source-aveyron

 

googlemap-cascades.salles-la-source
lien vers googlemap en cliquant sur la carte

 

plan-salles-la-source

 

captage1

1 – sortie de la conduite forcée (1) et sa cheminée d’équilibre, bien visible de la route qui monte vers le causse

 

 

creneau-avant-cascade-15fev2006
2 – Par deux bras de ruisseau (2) (ici bien visibles, un jour de grandes eaux), l’eau  non captée descend par la partie plate du haut du village. Entre les deux bras, la parcelle pour laquelle manque l’autorisation écrite de servitude de la conduite forcée enterrée…

 

creneau-avant-cascade-6juin2007

Le Créneau traverse la route du haut de Salles  avant de bondir en formant la « grande cascade » (3) :

 

grande-cascade-1-15fev2006

 

grande-cascade-3-15fev2006

grande cascade seche

Cette cascade a fait la renommée du village en dépit du fait qu’elle soit trop souvent sèche…

 

musee-du-rouergue-et-cascade

La grande cascade coule à côté de l’ancienne filature devenue aujourd’hui Musée départemental du Rouergue (4)

 

 

trou-marite-1-29oct2010

Deux trop-pleins jaillissent lorsque l’ensemble des réseaux souterrains débordent parle trou Marite, ci dessus  (5)…

 

et la gorge au loup (6) :

gorge-au-loup-2-29oct2010

Les deux peuvent se voir couler une ou deux fois par décennie  :

trou-marite-gorge-loup-1-2003

 

Le ruisseau de la gorge au loup (7) dévalle la pente..
trou-marite-et ruisseau-5-11mars2006

… passe sous la départementale

et forme alors la cascade du trou de l’Arnus  (8) ci-dessous vue d’en haut et d’en bas :

trou-arnus-mars2006-3

 

trou-arnus-2006

trou-arnus-2-2009

 

De là, le ruisseau, alors nommé ‘ruisseau de Cransac » continue son chemin, au pied de l’ancienne maison de repos…

ruisseau-cransac-4-2009

 

En bas à droite de la photo, il rejoint le Créneau qui arrive de la « grande cascade »

au lieu dit « la Douce » (ou la Dous) (9) :

jonction-la-douce-2009

Après la grande cascade, le Créneau a bondi par petits sauts jusque là :

creneau-apres-grande-cascade-mars 2008

Même vue, un jour où l’usine électrique détourne toute l’eau :

grande cascade seche -2-ruisseau

 

Le Créneau poursuit son chemin au Bourg (10) en direction de la Crouzie :

creneau-apres-jonction-3-mars 2008

 

creneau-avant-crouzie-dec09

 

La cascade de la Crouzie (11) :

la-crouzie-2003

la-crouzie-1-avril08

 

Le créneau arrive en bas de la vallée où le rejoint la conduite forcée qui amène l’eau à l’usine électrique (12)

usine1

usine4

 

Puis le Créneau est rejoint par son affluent le Fabby, arrivant de Souyri (12) :

confluent-fabby-creneau

Le Fabby avant la jonction  :

fabby1

 

fabby4

Le Fabby après la jonction (13)  :

creneau-apres-usine-nov09

Il poursuit sa route vers Marcillac, via Kervallon, avant de se jeter dans le Dourdou .

Juste avant  Cougousse, c’est dans un ancien bief de moulin qu’est située la pisciculture de Gourjan :

gourjan-bassins

 

salles-la-source-creneau-gourjan-kervallon.jpg

Cliquer sur la carte IGN pour avoir accès à Géoportail

 

 

Plan schématique des ruisseaux et cascade, de la conduite forcée et de l’usine électrique de Salles-la-Source

(Schéma issu du dossier d’enquête publique) :

salles-la-source-plan-conduite-forcee

 

 

 

One Response to Ruisseaux et cascades de Salles-la-Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *