Delta souterrain et resurgence de Salles-la-Source

Le grand spéléologue Martel s’était beaucoup intéressé au réseau souterrain qui débouche sur la cascade de Salles-la-Source. Il avait d’ailleurs établi sun laboratoire dans le Tindoul de la vayssière où passe la rivière souterraine dont la résurgence à Salles-la-Source prend le nom de Créneau;

 

Le géologue René Mignon et le spéléologue Bernard Benoit de Coignac sont venus le 6 novembre nous éclaiarer sur ce réseau souterain de Salles-la-Source. C’est à ce dernier que l’on doit les clichés et explications ci-dessous. Que ceux que les explications rebutent se laissent saisir par la beauté des photos ! :

 

Le Causse Comtal : un paysage karstique

 

salles-la-source-reseau karstique

Le Causse-Comtal est une formation géologique calcaire d’altitude moyenne héritée de plus de 300 Millions d’années d’activité sismique et d’épisodes d’intrusion et de retrait de la mer.
On appelle Aquifère une formation géologique apte à contenir de l’eau.

salles-la-source2-reseau karstique
En milieu calcaire, l’eau s’installe dans les failles et les fractures dues aux mouvements tectoniques, ainsi qu’entre les bancs de sédiments abandonnés par les mers (discontinuités de la roche, inter-strates …).

Elle y circule dès lors qu’elle trouve des points d’émergence, bas dans la vallée.

Cette circulation, avec l’acidité de l’eau, accélère le creusement de réseaux souterrains ; les vides générés augmentent les capacités de réserve de ces aquifères.

 

drainages souterrains du Causse Comtal

 

La fracturation évoquée plus haut délimite le Causse Comtal en six compartiments principaux. Ce sont autant de systèmes hydrologiques, avec très peu de relations entre eux, sauf à leurs contacts.

Le système hydrologique majeur du Causse Comtal est celui dont le Tindoul de la Vayssière, aven béant à 6 km au nord de Sébazac, est un regard sur le drain, à 67 mètres sous la surface.

 

salles-la-source-tindoul-vayssiere

Le Tindoul de La Vayssière :
Un regard sur le drain majeur du Causse Comtal

 

salles-la-source2-tindoul-e

Navigation dans le Tindoul en crue

 

L’aternace de couches calacaire et de marnes explique les différents niveaux des résurgences :

salles-la-source-stratigrap

 

Résurgence de la cascade de Laroque
(calcaires bajociens et l’émergence de la nappes supérieure)

salles-la-source-cascade-laroque

C’est au même niveau que jaillit la grande cascade de Salles-la-Source…

à la sortie du delta souterrain :

salles-la-source-delta

 

 

 

La voici dans toute sa splendeur :

salles-la-source-grande-cas

. . . de même lors des grandes crues dans deux trop-pleins ,

la Gorge au Loup :

salles-la-source-gorge-au-loup

 

et le Trou Marite  :

salles-la-source-trou-marite

Avec une pluviométrie moyenne de 800 à 1000 mm suivant les années, le Causse-Comtal, excroissance nord-ouest des Grands Causses, n’échappe pas à ces règles.
Deux formations calcaires d’âges différents et d’épaisseurs variables (jusqu’à 100 mètres) s’y superposent, séparés par une épaisse couche de marne faisant le lit de l’aquifère supérieur.

 

salles-la-source-crue-trou-marite

salles-la-source-exutoires

Les têtes de ce réseau se trouvent aux environs du Crédit Agricole et de la ferme de Vayssettes, et la résurgence principale est celle de Salles-la-Source avec un débit moyen annuel de 800 l/s (jusqu’à 10m3/s en crue). Gages à l’est, et la belle cascade de Laroque plus à l’ouest sont d’autres exutoires de ce compartiment de près de 55km².

Les autres compartiments et systèmes hydrologiques du Causse Comtal sont recensés ici par leurs exutoires principaux: Muret-le-Château (perte de Bezonne) ; Fontanges ; Panat et Souyri ; Curlande ; Grotte de l’Espoir à Bozouls

 

————————————–

A noter que le club de plongée de Rodez vient de publier , dans le cadre de l’association Aquacosmos, un merveilleux livre « À la découverte de l’Aveyron subaquatique » (Richard Lutran, Denis Porrachia, Michel Galliou, Gérard Bousquet, Laurent Roustan et Jean-Marie Barral).

Ils ont totalisé 10 000 photos qu’ils ont confiées à l’éditeur de Salles-le-Source « Au Fil du temps » pour constituer un ouvrage d’illustrations très colorées avec des poissons plus vrais que nature « en vue d’engager une réflexion sur la fragilité de notre environnement qui se dégrade d’année en année ».

Claude Nuridsany, le réalisateur de Microcosmos a préfacé le livre : « Il faut un vrai talent pour être capable de montrer que sous les eaux de notre campagne se cachent des merveilles aussi surprenantes que dans les récifs de coraux des mers tropicales ».

 

2 Responses to Delta souterrain et resurgence de Salles-la-Source

  1. […] delta souterrain de Salles-la-Source se termine donc par deux bras qui donnent naissance au Créneau et au ruisseau de la Gorge au […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *