Nouvel incident à l’usine électrique de Salles-la-Source et cascades asséchées

Nouvel incident ce jour à l’usine électrique de Salles-la-Source.
les cascades sont à nouveau asséchées ce lundi de Pâques.
On constate une absence de débit « restitué » en amont de la cascade et dans le ruisseau
L’usine continue à turbiner à plein régime avec un fond sonore, indiquant que probablement tout ne se passe pas bien…
La gendarmerie de Marcillac à constaté.
La municipalité est sur le pied de guerre.
La DDT s’avère difficile, voire impossible à joindre en week-end.
Quand sortira-t-on de ce merd… ?
Post Scriptum (lundi 17 avril, 23h) : en fin d’après-midi, la cascade avait retrouvé son débit restitué « ordinaire ». Un incident qui néanmoins interroge sur la réelle maîtrise technique  de son installation par l’exploitant, qui montre les problème que posent le refus d’instaurer un vrai débit réservé par le Préfecture et qui enfin confirme l’inquiétude des habitants pour la sécurité de l’installation…
Quelques photos :
  

Centre-Presse – 18 avril 2017 :

6 Responses to Nouvel incident à l’usine électrique de Salles-la-Source et cascades asséchées

  1. Jacques Alric dit :

    Le préfet attend quoi ? un accident ? un mort ? ou rêve-t-il déjà de sa prochaine mutation en laissant la patate chaude à son successeur ?

    • Alain Proviste dit :

      Vous avez raison, il risque d’y avoir beaucoup de morts et de blessés, Marcillac pourrait être rayée de la carte !!!!Sans oublier les truites de l’élevage de Pont les bains qui risquent d’etre noyées. C’est pourquoi, il faut faire intervenir la marine nationale avec un sous_marin afin de faire un état des lieux, on n’est jamais trop prudent

      • Buenavista dit :

        Peut-être que ça vous amuserait, passant un jour sur la voie publique à Salles-la-Source, de jouer la balle de ping-pong au bout d’un jet subitement jailli sous vos pieds ? Ou, habitant le village, d’attendre des heures qu’on vienne faire cesser l’inondation qui menace votre maison ? C’est exactement le risque que fait courir la conduite forcée dont l’état de vétusté suscite des inquiétudes confortées par un certain nombre d’incidents. Pas de quoi, il est vrai, faire intervenir quelque sous-marin que ce soit… Et pour ce qui est de manier l’humour, on est franchement habitué à plus de finesse sur ce site.

      • Comme l’indique votre pseudo, les accidents arrivent souvent …à l’improviste. La situation plus qu’embrouillée de la société hydroélectrique ne favorisera pas, si cela arrive, la recherche des responsabilités. L’exploitant pourrait se révéler une fois de plus procédurier et finir par organiser son insolvabilité. Les préfets responsables seront vite promus ailleurs. Les commentateurs anonymes du site continueront à manier la dérision. Et les habitants de Salles-la-Source subiront une fois de plus les conséquences…

  2. François P dit :

    Cela veut peut-être tout simplement dire que les mécanismes d’arrêt automatique de l’installation qui garantissent la sécurité sont déficients…

  3. Repoutegaïre dit :

    Et évidemment, la Police de l’eau passera (une fois de plus) l’éponge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *