Menaces et insultes : chronique de la vie ordinaire au voisinage de l’usine hydroélectrique

Les riverains de l’usine hydroélectrique de Salles-la-Source savent que passer à son voisinage n’est pas toujours une partie de plaisir et se plaignent parfois de menaces et d’insultes…

C’est que, maître des lieux et du quartier de la Crouzie, son gardien veille à faire respecter « sa loi ».

C’est peut-être aussi que l’attitude de la Préfecture a un peu changé et que le rapport de force n’est plus aussi favorable à la SHVSS que par le passé. D’où une certaine fébrilité…

Dernier épisode en date, saisi par notre caméra : pris en flagrant délit de traversée de la zone interdite par arrêté municipal (pour des raisons de sécurité) et photographié par son président, lui-même hors de cette zone, l’employé se précipite derrière lui pour tenter de lui retirer son appareil-photo, menace de casser ce dernier, puis saisit une pierre à terre dans ce but, tout en l’accusant de pénétrer dans une zone « interdite au public ». C’est pourtant lui qui traverse la zone en question, mais selon lui : « ici, c’est chez moi ! ».

Les images volent parfois mais l’essentiel peut en être saisi. La peur et l’essoufflement du photographe poursuivi,  s’entendent, probable cause d’un lapsus amusant.

Un peu calmé, quelques instants plus tard (deuxième partie de la vidéo), le gardien se contente désormais d’insultes (« peigne-cul ») puis d’insinuations calomnieuses : « où étiez-vous il y 15 ans , il y a des gens qui vous recherchent… » (SIC).

Pour mémoire, M. Séguy a été admis à participer au CODERST ou à la commission des sites, en compagnie du gérant, M. Guibert, quand le président de « Ranimons la cascade ! », Bernard Gauvain, invité par le Maire, s’en faisait lui refouler par le Secrétaire Général de la Préfecture…

3 Responses to Menaces et insultes : chronique de la vie ordinaire au voisinage de l’usine hydroélectrique

  1. ²²² dit :

    Incroyable !

    Ce « puisatier » peu scrupuleux mériterait une bonne correction !

  2. Steph dit :

    Oh !! Un jour on pourra en faire un film de votre histoire… 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *