L’usine électrique de Salles-la-Source doit fermer au plus vite !

La motion qui suit a été votée à l’unanimité lors de l’Assemblée générale du 3 mars 2016 (90 personnes étant présentes ou représentées).

Après le moment de découragement qu’a suivi l’annonce de la suspension de l’arrêté de fermeture définitive de la microcentrale du 26 août 2016 par le Tribunal Administratif de Toulouse, « Ranimons la cascade ! » a prouvé lors de son assemblée  générale que sa combativité reste intacte :

LA SHVSS DOIT FERMER AU PLUS VITE  !

« L’assemblée générale de « Ranimons la cascade ! » :

constate que le « fiasco administratif », souligné par la mission interministérielle à propos du dossier de la Société Hydroélectrique de la Vallée de Salles-la-Source, se poursuit et que la micro-centrale tourne à nouveau suite à un recours en référé qui nous a été dissimulé jusqu’à son issue. Et que 11 ans après la fin de la concession, celle-ci n’est toujours pas clôturée…

souligne que c’est grâce à son action que le scandale de la micro-centrale a pu être dénoncé. À ce titre, à celui de la connaissance approfondie du dossier qu’elle a acquise et des citoyens qu’elle représente, elle entend être un interlocuteur incontournable auprès de toute instance, tant administrative qu’élue, impliquée dans la recherche de la solution qui aboutira au départ définitif de la SHVSS.

– affirme son attachement à la réalité des faits, son engagement à lutter pour que la vérité ne soit pas bafouée, sa ferme détermination à ne céder à aucune pression, intimidation ou menace et à continuer à porter devant l’opinion publique tous les éléments de ce dossier en sa possession, notamment l’ensemble des fraudes en dépit desquelles la SHVSS continue à turbiner.

déplore que, en dépit de la consigne de rétablissement de la confiance entre la population et les services de l’État préconisée par Madame la Ministre de l’Environnement dans le cadre de la mission interministérielle, les représentants de l’État refusent de considérer « Ranimons la cascade ! » comme un réel interlocuteur.

exprime sa ferme volonté de tout mettre en œuvre pour que la Société Hydroélectrique de la Vallée de Salles-la-Source ferme au plus vite, conformément à l’engagement solennel de Monsieur le préfet du 22 avril 2016.

demande à Monsieur le préfet de tout mettre en œuvre sans délai pour parvenir à cet objectif.

mandate en conséquence son président pour agir en justice au nom de l’association en se portant « intervenant volontaire » dans les recours menés par la SHVSS contre les arrêtés préfectoraux des 25 et 26 août 2016, afin notamment de démontrer l’inexistence de droits féodaux sur une installation totalement nouvelle construite en 1931″.

Salles-la-Source, le 3 mars 2017

One Response to L’usine électrique de Salles-la-Source doit fermer au plus vite !

  1. […] eux avaient renvoyé leur pouvoir, soit 90 personnes présentes ou représentées. Outre la motion votée à l’unanimité, voici quelques échos de cette assemblée. Une deuxième partie présente ensuite quelques […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *