Lettre ouverte de « Ranimons la cascade ! » au Président de la République

L’Association  « Ranimons la cascade ! » a écrit le 19 mai 2014 au Président de la République, à l’occasion de sa venue à Rodez , le 30 mai, pour l’inauguration du musée Soulages.

Elle souhaite l’alerter par ce courrier, dont l’Elysée  acccusé réception le 21 mai 2014, sur les irrégularités du dossier de la microcentrale électrique de Salles-la-Source et notamment l’absence d’éxécution d’une décision de  Justice, l’absence de toute réponse des services du premier ministre en dépit de plusieurs courriers envoyés et appuyés par les élus , depuis mars 2013 :

conques-salles-la-source-musee-soulages

Monsieur le Président,

Dans quelques jours vous allez faire à notre région et à la ville de Rodez l’honneur de votre venue officielle. Ce sera pour y célébrer la création artistique contemporaine dans  son expression la plus universellement reconnue. En cette occasion, votre avion atterrira  à quelques petits kilomètres d’un autre joyau, de la nature celui-là : le site de Salles-la-Source, avec sa Grande Cascade, reconnu par les plus prestigieux géographes à travers les âges comme l’un des plus beaux de France. Il serait trop long, Monsieur le Président, de vous exposer ici comment et dans quelles conditions cette merveille géologique est saccagée depuis des décennies par des intérêts privés. En toute illégalité. Au mépris de la démocratie la plus élémentaire.

Lorsqu’elle s’est constituée, voici quatre ans, notre association « Ranimons la cascade ! », forte de deux cents  adhérents, avait naïvement cru qu’il lui suffirait d’en appeler au simple respect de la loi et des procédures démocratiques pour qu’enfin le scandale cesse. D’autant plus que nous avions d’emblée reçu le soutien de l’ensemble des élus de l’Aveyron et de la Région toutes sensibilités politiques confondues. Au-delà du respect d’un patrimoine naturel de premier ordre, il y va en effet du développement économique de tout un petit pays, situé sur l’axe qui relie le musée Soulages de Rodez avec les vitraux du même Soulages à Conques.

La preuve est faite aujourd’hui que dans ce dossier l’intérêt public se heurte à des complicités jusque dans l’Administration. Deux petits exemples parmi des dizaines que nous pouvons citer :

– un jugement du Tribunal Administratif de Paris nous donnant accès à des pièces essentielles de ce dossier n’est toujours pas exécuté, les documents en question  ne nous ayant toujours pas été transmis, six mois après le terme fixé par les juges ! Sans la moindre réponse du Ministère concerné !

– une demande d’enquête administrative indépendante que nous avons adressée au Premier Ministre à trois reprises depuis le 15 mars 2013, requête appuyée par de nombreux élus, est toujours sans réponse.

C’est pourquoi, Monsieur le Président, ayant épuisé jusqu’au plus haut niveau toutes les solutions de dialogue et de concertation en notre pouvoir, nous faisons appel à vous, en tant que garant de la légalité républicaine de notre Pays.

De l’autorité suprême que vous représentez, nous sollicitons  cette enquête, totalement indépendante des représentants tant locaux que nationaux des Administration de tutelle concernées, qui seule permettra de faire enfin la lumière sur ce dossier de Salles-la-Source. Faute de quoi, la forfaiture administrative continuera. Et pour l’Histoire de notre région qui tôt ou tard la dénoncera, elle sera liée à ceux que nous avons alertés et qui, jusqu’à présent, n’ont rien fait sinon contribuer à l’entretenir, à l’amplifier.

Convaincus que vous ne serez pas de ceux-là, Monsieur le Président de la République, nous  vous prions bien respectueusement d’agréer l’expression de nos salutations républicaines.

Le conseil d’administration de

« Ranimons la cascade ! »

Télécharger la lettre

 letre-president-republique-

4 Responses to Lettre ouverte de « Ranimons la cascade ! » au Président de la République

  1. Tarzan dit :

    Nos Chers élus, non par l’affection que je leur porte, mais par ce qu’ils me coutent, ne se mouilleront pas à l’eau de notre Grande Cascade, trop soucieux de leur prochain mandat. Le premier d’entre eux, malgré sa très grande popularité, trop absorbé par son art de la synthèse et du consensus, ne fera rien.

  2. […] lettre ouverte de « Ranimons la cascade ! » au Président de la République du… a été précédée de trois tentatives de courriers au Premier Ministre, en vue d’obtenir […]

  3. […] « Ranimons la cascade a également chargé à cette occasion les élus soucieux de démocratie de remettre personnellement à François Hollande, Président de la république, la lettre ouverte que nous lui avons récemment adressée. […]

  4. […] « Ranimons la cascade ! » avait écrit le 19 mai 2014 au Président de la République, à l’occasion de sa venue à Rodez , le 30 mai, pour l’inauguration du musée […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *