LES TROUBLANTS BILANS DE LA SOCIETE HYDROELECTRIQUE DE SALLES-LA-SOURCE

On se rappelle que la capacité financière de la société hydroélectrique de Salles-la-Source, qui a le projet de changer et doubler la conduite forcée qui l’alimente depuis le réservoir souterrain dans la falaise, devait faire l’objet d’une évaluation dans le dossier d’enquête publique. (Voir « Qu’en est-il de la capacité financière de l’entreprise Guibert ? » )

Suite à diverses observations dans ce dossier d’enquête publique, et notamment de la Municipalité de Salles-la-Source, le service de la Police de l’Eau de l’Aveyron, avait demandé le 2 novembre 2010 une expertise financière à la DDFIP, la Direction Départementale des FInances Publiques en lui communiquant les bilans comptables simplifiés de 2007 à 2009. Un courrier en réponse du 5 novembre 2010, faisait « apparaître en première analyse un résultat positif au cours des deux derniers exercices, un endettement faible et un actif immobilisé difficilement utilisable à court terme (un plan de financement précis sera communiqué par le gérant de la société )».

Certes le bilan comptable simplifié ne nous livre que peu d’indications (on s’interroge sur le type d’expertise que l’on peut faire à partir de ce document : il faudrait pouvoir ouvrir le grand livre…). Cependant il permet d’examiner quelques chiffres principaux. Ceux-ci ont fait sursauter les comptables à qui nous les avons montrés. On s’interroge alors : la DDFIP a-t-elle bien examiné les mêmes documents que nous ?

Penchons-nous donc un peu sur les bilans simplifiés déposés au greffe du tribunal de commerce de Rodez et disponibles sur Internet (ici téléchargés sur www.societe.com) :

Comparaisons de l’actif et du passif des bilans  2008-2007 puis 2010-2009 (anné N / année N – 1) :

Une des règles de base de la comptabilité est que l’actif et le passif doivent être égaux. Qu’en est-il pour la Société Hydroélectrique de Salles-la-Source (voir les chiffres en bas des colonnes) ?

bilan société hydroélectrique de Salles-la-Source actif 2007-2008

On constate qu’en 2007 l’actif est de 208 831 € et la passif de 65 745 €

Voyons maintenant pour les deux années suivantes :

On constate qu’en 2009 l’actif est de 336 040 € et le passif de 318 113 €

Voici quelques chiffres extraits des bilans simplifiés de 1998 à 2010. En jaune quelques chiffres qui, à première vue, posent problème :

On constate que de 2001 à 2006 et de 2008 à 2009, l’actif n’est pas égal au passif.

On note également l’absence de disponibilités (argent disponible sur un compte en banque)  de 2001 à 2006 et combien elles sont faibles à compter de 2007. L’entreprise aura-t-elle de quoi financer un projet à 1 million d’euros ?

On constate également la présence d’une dette « négative » en 2007 de « – 100 897 € » et qui nous paraît difficilement explicable.

Si l’on étudie la « capacité financière en terme de « résultat + amortissement », on obtient par exemple en 2010 (une bonne année ! Après une année de sécheresse, le bilan 2011 sera probablement moins favorable),  une somme disponible de  28 200 €  /an, soit une capacité d’emprunt d’environ 230 000 €. Quelle banque prêtera le triple ou la quadruple à l’entreprise à la vue de ces bilans, sachant que celle-ci sort d’un redressement juduciaire  ?

Le lecteur doit aussi savoir que la « commission des sites » qui s’est réunie au printemps 2012 a augmenté le débit réservé en ca sd’autorisation, et donc par voie de conséquence baissé le volume du débit turbinable et donc le résultat potentiel de l’entreprise…

On s’étonne d’ailleurs qu’une telle décision qui modifie de façon substanbtielle l’équilibre économique visé ait pu être pris après enquête publique et après validation du projet par le CODERST…

 

Lire aussi : Les comptes 2012 de la SHVSS enfin publiés mais toujours très spéciaux… (20 février 2014)

Le « secret des affaires » ne doit en aucun cas être un paravent pour abriter la fraude : une motion à l’attention de la Garde des Sceaux (21 février 2015)

 

Pétition de soutien

 

2 Responses to LES TROUBLANTS BILANS DE LA SOCIETE HYDROELECTRIQUE DE SALLES-LA-SOURCE

  1. […] aussi : « les troublants bilans de la Société Hydroélectrique de Salles-la-Source &raquo… […]

  2. […] vu de tous ces faits et de notre étude sur les comptes très spéciaux de la SHVSS , nous avions longuement analysé ces derniers et nous nous étions interrogés […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *