les Boudeuses en soutien au combat pour la cascade

La Compagnie des « Boudeuses », crieuses d’utilité publique,  ont animé le 1er mai à la fête du muguet, invitées de « Ranimons la cascade ! » de leur humour et de leur bonne humeur.

Elles ont salué et encouragé le travail de notre association, par ailleurs présente tout au long de la journée par un stand qui a permis de rencontrer de nombreux adhérents et sympathisants et par la pêche à la ligne des truites du moulin de Gourjan.

Ce rassemblement public, humoristique et festif a permis de remercier toutes les personnes qui nous ont infatigablement soutenu durant six ans pour faire émerger la vérité dans le dossier de Salles-la-Source.

Quelques images animées :


Les boudeuses en soutien à la cascade de Salles… par Ranimons-la-cascade

Même si nous ne sommes qu’au milieu du gué, et que d’autres étapes restent à franchir,  il paraissait important de fêter ce moment, en quelques sortes historique, dans le cadre d’une fête populaire, où nous avons mis fin à l’existence de l’Usine hydroélectrique et au système de fraudes d’Etat et de malversations financières qui lui était associé.

Un travail considérable reste à faire pour convaincre les habitants et élus du potentiel exceptionnel de développement qui est désormais dans leurs mains. Après le « fiasco administratif , tentons d’éviter le « fiasco économique » !

Passée la fête, nous allons devoir nous remettre d’arrache-pied au travail.

Il nous va falloir expliquer que cette grande cascade de Salles-la-Source que nous avons rendue à la collectivité publique ne doit pas maintenant être gâchée par des objectifs à courte vue.

Nous voulons que cette cascade soit véritablement mise au service d’un développement local concerté.

Rendu à son état originel, avec toutes ses résurgences et ses cascades coulant de nouveau librement ,le réseau hydrogéologique de Salles-la-Source représente un capital exceptionnel. Les retombées économiques qui découleront de son exploitation maîtrisés seront sans commune mesure avec l’argent facile d’une redevance provenant de l’hypothétique poursuite de l’exploitation de la microcentrale

C’est cela que nous allons devoir expliquer maintenant ;

Ce long et difficile combat que nous venons de gagner en tout désintéressement nous donne légitiment le droit à la parole.

C’est grâce à « Ranimons la cascade ! » que ce dossier mal parti depuis le début a pu être remis à plat. Ce n’est pas nous qui le disons mais les hauts fonctionnaires de la mission interministérielle dans leur rapport.

« Ranimons la cascade ! » compte bien être présent dans le débat qui va s’instaurer. Notre seul objectif : que Salles-la-Source ne rate pas ce rendez-vous que vient de lui fixer l’histoire. C’est par devoir vis-à-vis des générations futures que, secouant le fatalisme, nous nous sommes mis en mouvement il y a six ans. Ce même devoir à l’égard de ceux qui vont nous succéder nous commande de ne pas rester les bras croisés. Nous allons continuer à travailler. Nous avons besoin de vous savoir tous, nombreux, à nos côtés.

Photos et articles de presse :

DSC_9609

DSC_9617

P1560531

DSC_9620

DSC_9630

P1560517
P1560520
P1560527

P1560547

1 mai - Yves 8
1 mai - Yves 101 mai - Yves 11

DSC_9639

DSC_9644

DSC_9647

Centre-Presse – 4 mai 2016 :

cp-4-mai-2016-1er-mai-champagne

 

La Dépêche du Midi – 6 mai 2016 :

dm-6-mai-2016-boudeuses-fete-muguet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One Response to les Boudeuses en soutien au combat pour la cascade

  1. […] L’association a organisé plusieurs moments festifs, avec notamment la venue des Boudeuses lors de la fête du 1er mai et l’apéro cascade du 25 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *