La société hydroélectrique modifie le débit réservé en toute illégalité

Les riverains du Créneau ont été surpris ce lundi 15 juillet de voir un peu d’eau couler dans dans le tronçon de la  rivière de Salles-la-Source en amont de la cascade, en principe à sec à cette saison, puisque la vanne qui alimente la cascade est située juste en amont de la chute.

Y aurait-il un lien de cause à effet avec les deux véhicules garés la veille à proximité de la porte d’accès au barrage souterrain au pied des falaises ?

Approchons-nous et voyons quel est ce tuyau blanc qui vient d’y apparaître…

Il sort de la porte grise d’accès au barrage et translucide, semble contenir de l’eau.

Voyons en contrebas de l’autre côté de la route. Une nouvelle source vient d’apparaître…

 

Son origine n’est pas très naturelle. Voila donc où mène le tuyau blanc !

De là sort  la nouvelle source apparue comme par magie :

L’exploitant, paniqué à l’idée de se voir refuser une autorisation d’exploiter, chercherait-il en urgence à améliorer son image ? Quitte à modifier le débit du ruisseau sans la moindre autorisation !

Contacté par téléphone ce 15 juillet, le Maire, Robert Caule dit n’avoir reçu aucune demande d’autorisation de passage de voirie…

« Ranimons la cascade ! » va donc alerter la DTT et la préfecture pour en savoir plus ; en effet le décret de concession n’autorise de telles modifications qu’avec l’autorisation règlementaire des services de l’Etat.

Une nouvelle fois, M. Jean-Gérard Guibert et la Société Hydroélectrique se voient surpris en flagrant délit de travaux exécutés en toute illégalité…

 

 

2 Responses to La société hydroélectrique modifie le débit réservé en toute illégalité

  1. […] Mais la pause (illégale, c’est bien cela qui pose problème…) d’un nouveau de tuyau de dérivation a freiné l’arrivée de l’eau vers le trou Marite. C’est désormais chose faite, […]

  2. […] qu’il y aura à faire confiance à un pétitionnaire qui ne respecte pas les lois. (voir : « la société hydroélectrique modifie le débit réservé en toute illégalité &r… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *