La Dépêche, des plasticiens avec Ranimons la cascade

Un article de la Dépêche du Midi de ce jour, signé René Duran, revient sur la marche des escargots et l’originalité d’action qui a su relier action sociale contre « le holdup d’une source » et mouvement artistique. Il évoque aussi un créateur local , membre de l’association « Ranimons la cascade ! » : 

 

« A Salles-la-Source, depuis des décennies, l’eau de la cascade est confisquée par un industriel. Le mouvement Ranimons la cascade avait, voici deux ans, commencé une bataille contre ce long hold-up de l’industriel. Le mouvement Ranimons la cascade avait organisé, en juin 2011, une marche entre Salles-la-Source et Rodez, soutenue par un panel d’élus locaux de tendances contradictoires. Il ignore les clivages politiques hexagonaux.

 Une action en cours est cette jonction avec des plasticiens connus du coin. Nous subodorons qu’Yves Garric, une des chevilles ouvrières de Ranimons la cascade, est pour quelque chose dans l’initiative. Journaliste, auteur littéraire ou de théâtre, Yves Garric se trouve lui-même à l’interstice entre l’artistique et Ranimons la cascade, mouvement social. Lequel mouvement social a démarré l’action en question le 1er mai, jour de la fête du muguet à Salles-la-Source, il y a invité des plasticiens à peindre ou dessiner en public un escargot qui illustrerait la lenteur de la préfecture pour donner une réponse par rapport à la cascade. Ont répondu présents Gérard Fournier, Gérard Marty, Jean-Luc Fau, Dellus, Florian Melloul, Papillion, Marie-Claude Cavagnac et Guy Sounillac. Le 1er mai, un escargot de chacun d’eux a été gagné par le public dans une tombola. A continué le scénario ensuite, les autres escargots créés ce 1er mai, à Salles-la-Source, ont été mis sur la route de Rodez où ils vont arriver doucement. Les escargots pourraient venir occuper un lieu administratif du chef-lieu. L’action a de l’originalité. Son décloisonnement entre terrain artistique et terrain social est intéressant.

 L’art de proximité n’est pas un leurre, en fait. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *