La cascade entre en lice pour un spectacle protestataire

Communiqué de presse de « Ranimons la cascade ! » du 27 avril 2011 :

À Salles-la-Source

UN SPECTACLE PROTESTATAIRE DE LA CASCADE LE  1er MAI

Heureuse d’avoir enfin trouvé des défenseurs bien déterminés à faire cesser le scandale dont elle est victime depuis quatre-vingts années, la cascade a, à son tour, décidé d’entrer en lice. Elle donnera ce premier mai après-midi  un spectacle spécialement écrit pour elle. Elle se déplacera exceptionnellement pour la circonstance sur la place haute du village avec ses petites et ses grandes eaux. Et ce sont des cascades de rire qui attendent le public à la faveur de cette satire qu’interprèteront les membres du conseil d’administration de « Ranimons la cascade ! ». Cette association avait déjà expérimenté la force et l’efficacité de l’humour lors de l’inoubliable vente aux enchères de cette même cascade qu’elle avait manigancée fin août dernier. Cette fois, elle a choisi de caricaturer à grands renfort de seaux et de baquets la situation ubuesque à laquelle elle se trouve confrontée. Aux répliques et au jeu des acteurs viendront s’ajouter musiques et chansons pour un divertissement garanti tout en drôlerie, fantaisie et poésie.

Rendez-vous donc à 16 heures ce premier mai à Salles-la-Source.

Ce spectacle protestataire interviendra alors que les échéances semblent se rapprocher : une nouvelle réunion de la Commission des sites est annoncée pour le 12 mai. L’association compte bien redemander à l’Administration préfectorale qui, jusqu’à présent l’a toujours inexplicablement éconduite de ce type de concertation, à y être cette fois représentée afin d’expliquer deux points essentiels : à moins de 400 litres par seconde il est inutile de parler de cascade à Salles-la-Source ; si l’augmentation de la capacité de la conduite envisagée était acceptée, c’en serait fini même du spectacle grandiose de cette cascade en crue.

On peut s’attendre à ce que d’ici quelques semaines la préfète fasse connaître sa décision.

Suivra-t-elle les avis des fonctionnaires qui ont instruit le dossier en donnant une absolue priorité aux intérêts financiers du pétitionnaire  tout en refusant d’entendre et de rencontrer les défenseurs légitimes de cet admirable patrimoine et de l’intérêt bien compris des habitants du Vallon ?  On peut toujours se prendre à rêver que non, en vertu de la plus élémentaire morale républicaine.

Autant dire que, même si « Ranimons la cascade ! » garde le sens de l’humour, elle est conscience de la gravité de l’enjeu en cours et reste prête à faire face à toute éventualité avec le soutien de tous ses adhérents et sympathisants. D’ores et déjà, elle leur fait savoir qu’il ne nous suffira pas de nous en remettre à la Justice et de nous contenter d’attendre sa décision en laissant le concessionnaire  piller effrontément pendant des années encore le bien public.

 « Ranimons la cascade ! »

 

Voir les articles de presse parus ce jour :

Centre-Presse – 28 avril 2011 :

Centre-presse - 28 avril 2001 premier mai à Salles-la-Source et cascade

 

communiqué ranimons la cascade - 27 avril 2011

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *