La cascade de Salles-la-Source, site emblématique de l’Aveyron

La grande cascade de Salles-la-Source est très souvent présente dans les cartes postales présentant les plus beaux sites de l’Aveyron. Au milieu de tant d’autres merveilles, souvent de pierres ou de paysages secs, dont regorge notre département, la cascade donne à ces paysages une touche de fraicheur, de gaité, de blancheur et de vie.

On trouve de telles cartes, sous des formes déclinées à l’infini, depuis les années 50 ou 60 et le développement massif de la carte en couleur.

Problème : durant toutes ces années, la cascade était en réalité à sec, hormis quelques heures par semaine, le dimanche après-midi, du fait de la captation de la totalité de l’eau dans une conduite forcée par l’usine hydroélectrique, d’où la déception et les interrogations du visiteur.

Ainsi la cascade est-elle devenue dans l’esprit de beaucoup comme le symbole d’un dysfonctionnement, d’une contradiction ou d’une dissimulation.

Depuis 2010 et l’enquête publique annonçant un renouvellement de l’usine hydroélectrique, un vent puissant de résistance a soufflé : l’Aveyron, aiguilloné par le dynamisme de « Ranimons la cascade ! »,  semble déterminé à retrouver, une fois pour toutes, l’un des fleurons de son patrimoine…

Illustrations :

 

 

One Response to La cascade de Salles-la-Source, site emblématique de l’Aveyron

  1. ERGE dit :

    Avec la conduite forcée de 700 mm en service actuellement, il est effectivement constaté que la cascade est à sec une bonne partie de l’année.
    La conduite forcée de 900 mm projetée en 2010 par la Société, mais heureusement non encore agréée du fait de l’opposition de « Ranimons la cascade « , aurait permis de doubler le débit de transfert, ce qui aurait eu pour conséquence inéluctable, celle d’aggraver la situation actuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *