Grand jeu de pronostics pour le 31 janvier 2018

Testez votre perspicacité avec notre grand jeu de pronostics sur le 31 janvier 2017 au Palais de Justice de Rodez. Quel est, à votre avis, le motif qui sera allégué pour un nouveau report de l’affaire du gérant de la microcentrale hydroélectrique de Salles-la-Source ?

Celui-ci, on le sait, devait comparaître le mercredi 13 décembre dernier devant le tribunal correctionnel pour y répondre d’« abus des biens ou du crédit d’une SARL à des fins personnelles » et de « présentation de comptes inexacts pour dissimuler la situation de la société ». Sa comparution avait finalement été reportée au 31 janvier prochain pour donner à son avocate – si on a bien saisi – le temps de préparer sa défense.

Vous pouvez soit choisir parmi les dix possibilités que nous vous proposons ci-dessous, soit ajouter à cette liste le fruit de vos propres supputations. Le ou les gagnants emporteront, au choix, un poster-souvenir du Palais de Justice de Rodez ou une carte postale géante de la cascade de Salles-la-Source.

Voici donc nos propositions :

– victime des lenteurs de plus en plus récurrentes de la Poste, le dossier transmis par le Parquet à l’avocate du prévenu n’est toujours pas parvenu à sa destinataire. Un pigeon voyageur a finalement été dépêché. Mais il faut lui laisser le temps d’arriver ;

– l’ancien volcan sur lequel pourrait être construite la Ville de Rodez s’est réveillé et le Palais de Justice a été détruit ;

– l’avocate parisienne du prévenu sera retenue sur un autre procès, d’assises par exemple, où elle doit plaider (éventualité qui ne pouvait évidemment pas faire l’objet d’une vérification préalable avant la fixation de la date du 31 janvier) ;

– l’épidémie de gastro-entérite qui sévit dans le Pays retient le prévenu en sa bonne ville de Puteaux. Un certificat médical suivra ;

– l’intérêt stratégique de tout premier plan de la microcentrale hydroélectrique de Salles-la-Source a entretemps été établi par le Ministère de la Défense. Circulez, y a plus rien à voir. Ça s’appelle la raison d’État ;

– l’avocate a confondu Rodez et Orthez ;

– en fait, il s’agissait du 31 janvier 2019 ;

– le prévenu a été victime d’une panne de réveil qui lui a fait rater l’avion de Rodez ; restons tout de même un minimum humains et compréhensifs ;

– des mesures de sécurité complémentaires s’imposent pour prévenir une action des dangereux activistes de « Ranimons la cascade ! » ; surtout qu’ont pu être établis avec certitude les liens qui existent entre cette association et des organisations terroristes internationales ;

– l’avocate invoque l’absence de versement au dossier de la « pièce numéro 1 ». Non initiés, n’essayez pas de comprendre. Ou demandez à votre avocat ou magistrat préféré.

À vous à présent de faire fonctionner vos méninges pour imaginer l’autre bonne excuse sortie de derrière les fagots qui pourrait être mise en avant pour justifier un nouveau report.

Et que Saint Glinglin ne désespère pas : d’un contretemps à l’autre, il finira bien par imposer sa justice…

29 Responses to Grand jeu de pronostics pour le 31 janvier 2018

  1. Hydroelec dit :

    Elle confondit Rodez et Orthez ? Elfi une grosse erreur !

  2. Fabrice dit :

    Venu en voiture et ralenti par la nouvelle limite de vitesse à 80 km/h car il se refuse à utiliser l’autoroute, le gérant, Jean-Gérard Guibert, n’a pu arriver à l’heure le 31 janvier.

  3. Honisoi dit :

    Indignés par le sort inique qui lui est réservé , les milliers de fans que compte le gérant de la microcentrale ont averti qu’ils s’opposeraient au déroulement de ce procès. Par souci de préserver l’ordre public, il a été décidé de surseoir à celui-ci
    .

  4. lous hiberts sont rudes dit :

    Jean-Gérard Guibert a déposé ce mois de janvier 2018 le bilan de la Société hydroélectrique devant toutes les misères qui lui sont faites…

  5. Fenouil dit :

    De retour d’un voyage d’étude sur le « droit des affaires », à l’Hôtel Sheraton aux îles Caïman, le malheureux prévenu n’est pas été en mesure de prendre l’avion pour être rentré à temps et ne pourrait donc se défendre.

  6. Hildéputeaux dit :

    L’affaire a été délocalisée à Puteaux.

  7. A l'aisebreizh dit :

    Aveu: le procès est reporté pour cause de justice grippée
    Alléluia!

  8. Dominique dit :

    Votre article ne dit pas que c’est le juge qui décide le jour de l’audience s’il admet ou non le motif de demande de report proposé.

  9. Jojo dit :

    Le gérant de la microcentrale obtient un report pour pouvoir, en tant qu’expert procédurier, conseiller le PDG de Lactalis.

  10. MS dit :

    Vu le temps de disette qui s’annonce pour sire Guibert, il a décidé de rester à Paris pour toute la période des soldes et de plus il n’a trouvé aucun volontaire pour l’amener à Rodez en Bla-bla-car à cause de la « mauvaise réputation » dont il jouit actuellement en Aveyron par la faute d’un groupe d’activistes!

  11. Fu-Tu-Kon dit :

    Des souris transgéniques monstrueusement papivores se sont introduites dans le palais de justice la nuit précédente et ont réduit en confettis le dossier du prévenu.Pièce restante après pièce restante, il faudra des mois, voire des années pour reconstituer ce qui pourra l’être des documents. On peut donc s’attendre à un report sine die (comme on dit en anglais).

  12. Odile dit :

    M. Guibert de la Crouzie de Vareille, le prévenu, a eu une attaque cardiaque en apprenant que les privilèges avaient été abolis par la nuit du 4 août 1989 et que sa prise d’eau construite en 1932 ne disposait donc pas de droit seigneurial « fondé en titre ». Il découvrait par la même occasion que le Préfet et le Maire n’étaient plus tenus de lui obéir. Personne n’avait encore osé le lui dire…

  13. Damien dit :

    Par décision unilatérale, le 31 Janvier est devenu un dimanche, repassez en semaine !

    Ou plus sérieusement :

    L’avocate étant trop longue a étudier le dossier, le prévenu a décidé d’en changer le 30 janvier 2018, il faut donc laisser le temps au nouvel avocat de reprendre le dossier…

  14. Julot dit :

    Zadiste clandestin à Notre-Dame des Landes, le prévenu ne peut se résigner à quitter la position stratégique qu’il y occupe en haut d’un arbre.Son attitude à Salles-la-Source est totalement factice et destinée à camoufler sa véritable nature de philanthrope doublé d’un militant engagé au service de toutes les nobles causes.

  15. Boudu dit :

    Le prévenu n’estime pas devoir faire l’honneur de sa présence à ces petits magistrats de province.

  16. Lastronome dit :

    Du fait de la survenue d’un phénomène astronomique exceptionnel la nuit du 31 janvier, M. Guibert ne sera pas disponible. De quoi s’agit-il ? De la « super lune bleue de sang », conjugaison de 3 événements astronomiques simultanés, ce qui ne s’était pas produit de puis 1866.

    Son, arrière-arrière grand-père, Casimir Vidal, issu d’une vieille famille de saint Laurent d’Olt, avait alors fait un vœu de prospérité et de réussite à tout prix pour tous ses descendants et en particulier pour le petit Amédée, alors âgé d’un an et demi. Dès lors les succès s’enchainèrent : mariage avec Marie-Louise Gaffier, descendante d’une famille aisée de Salles-la-Source, élection comme conseiller général puis sénateur, il va utiliser de son entregent pour faire avaler la pilule de l’installation d’une usine hydroélectrique sans autorisation qui lui apportera quelques revenus.
    La chance continua à sourire à sa fille qui réussit à épouser Georges-Pierre Guibert devenu directeur de la Gendarmerie Nationale et de la Justice militaire puis secrétaire de l’Aérospatiale.
    La chance favorisa aussi, mais un peu moins, son petit-fils René Guibert qui ne fit « que sous-préfet » et encore moins son arrière-petit fils Jean-Gérard Guibert qui ne fit « que directeur d’auto-école » et hérita de la micro-centrale de Salles-la-Source mais rencontra difficultés sur difficultés…
    Il avait donc juré de faire un nouveau vœu pour la lune bleue de 2018. La météo étant incertaine, il devra donc aller vers quelque paradis fiscal du sud de la planète (tenu secret) pour y avoir un beau temps assuré. On murmure qu’il aurait fait bruler un cierge devant la statut de Saint Amédée qu’il a offert à la paroisse de Puteaux pour que le juge prenne en compte sa demande…

  17. san tu fasian dit :

    Il est normal qu’il y ait une demande de report du procès puisque la route qui mène de l’usine hydroélectrique à Rodez est fermé par arrêté municipal. ne voulant pas abimer sa jolie voiture Guibert à fait valoir le fait qu’il ne peut circuler librement sur ses terres et donc organiser sa défense correctement. De plus n’ayant pas actuellement de ressource, il ne peut assurer ses frais de transport en hélicoptère. Le tribunal a donc décidé d’attendre que la situation redevienne à la normale pour prononcer un jugement serin.

  18. Lapétoche dit :

    Le prévenu mange régulièrement des hamburgers avec Trump et il va à la chasse à l’ours blanc avec Poutine. Personne donc ( à l’exception des inconscients de « Ranimons la cascade! ») n’ose s’affronter à lui, même devant un tribunal

  19. L'air du temps dit :

    En activement discrètement des réseaux fraternels où, sous couvert de combat pour la laïcité, on se rend des services entre frères, Jean-Gérard Guibert a su trouver la bonne personne, au bon endroit, qui sache parler entre 4 yeux aux juges afin de dépanner « un ami ».

  20. gladin dit :

    depuis que les prélèvements d’eau ne sont plus autorisés, 17 départements français sont en vigilance crue et la capitale menacée d’inondations catastrophiques. Le tribunal est donc invité à surseoir à son audience dans l’attente des résultats de l’enquête parlementaire constituée en urgence pour statuer sur l’opportunité de la reprise des prélèvements d’eau afin de sauver la nation d’une possible prochaine submersion.

  21. Gladin dit :

    -La place du tribunal ayant été envahie par les supporters de « ranimons la cascade »,l’avocate n’a pas pu se rendre à l’audience .

    -Suite aux innondations et aux forts courants,la barque qui emmenait l’avocate au tibunal entouré par les eaux s’est malheureusement retournée. Mr Guibert en essayant de la secourir,est lui aussi tombé à l’eau. Ils ont lamentablement échoué..sur un banc de sable ou ils se trouvent tjrs en attendant de rejoindre le banc..des prévenus!

  22. Doune dit :

    Le pigeon transportant des pièces indispensables du dossier à l’avocate parisienne de l’accusé a été flingué par un chasseur qui l’a confondu avec une oie.
    Il est tombé dans le lac de Grandlieu, les plongeurs secouristes dépêchés en urgence n’ont hélas, rien retrouvé, les récentes précipitations ayant entrainé une très grande turbidité des eaux.

  23. Baratin dit :

    Trop de voleurs de pommes ou de petites culottes dans les supermarchés, d’afficheurs sauvages, de diseurs de gros mots aux agents de la force publique et autres délinquants majeurs du même tonneau à juger au cours de cette audience. Les affaires de moindre importance ont dû être reportées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *