Enfin on nous a écoutés !

Le grand rendez-vous était pour ce mercredi matin à la mairie de Salles-la-Source. Ils sont venus de pied ferme, les trois inspecteurs de la mission interministérielle nommée par Mme Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement : MM. Nicolas Forray, le coordinateur, François Cholley et Jean-Pierre Viguier. Des clients sérieux qui n’étaient apparemment pas disposés à s’en laisser conter.

Telle du reste n’était pas notre intention à nous, les membres du conseil d’administration de « Ranimons la cascade! » qui avions tenus à être aux côtés de Bernard Gauvain, notre président. Philippe Coudeville, le président de l’historique Association pour la Défense de Salles-la-Source, et Denis Mattieu qui a intenté un procès en servitude à la Société hydroélectrique de la Vallée de Salles-la-Source, s’étaient joints à nous.

mission-inspection-cascade3

Notre nombre n’a peut-être pas toujours facilité l’échange tant chacun avait à dire sur ce dossier que nous n’en finissons pas de découvrir depuis cinq ans. Du moins avons nous montré que, par-delà nos différences, nous étions une équipe soudée, déterminée, en phase parfaite sur l’essentiel :

– la disparition de la microcentrale électrique,

– le retour du site à son état initial et son utilisation comme levier d’un renouveau du développement local,

– le refus collectif de tout ce qui dans cette affaire est, ou a été, parfaitement contraire aux fondements d’un Etat de droit et à la morale, 

– l’importance, quoi que l’on dise ou fasse, des procédures judiciaires en cours sur toutes les propositions et décisions à venir.

La rencontre a duré de 9h30 à midi largement passé. Les inspecteurs ne nous ont guère fait de cadeau (nous n’en attendions d’ailleurs pas), nous obligeant à apporter des réponses claires et précises à leurs nombreuses questions. Nous ne prétendons pas avoir exactement, en tous points, pu satisfaire à leur curiosité : nous sommes des bénévoles à qui, jusqu’à ce jour, l’Etat s’est ingénié à cacher les pièces du dossier et il nous a fallu par nous-mêmes, pas à pas, essayer de débroussailler une situation complexe à souhait. Dans l’ensemble, quand même, nous pensons avoir fait une démonstration de la qualité de notre travail et du bien-fondé de notre action.

Nous avons, de notre côté, apprécié le sérieux de la méthode des inspecteurs, leur compétence dans le domaine d’intervention qui est le leur. Et aussi leur écoute.

Pour le reste… Nous nous garderons bien de tirer quelque conclusion que ce soit. Plus que jamais nous restons actifs, vigilants et mobilisés.

Si, grâce à cette mission, Salles-la-Source peut plus rapidement tourner la page du pillage de sa cascade et regarder enfin l’avenir d’un autre œil, tant mieux. Sinon, le combat continuera.

 mission-inspection-cascade2

La mission d’inspection dans les médias :

La Dépêche du midi – 22 septembre 2015 :

dm-22-sept-2015-inspec

dm-22-sept-2015-inspection0002

Centre-Presse et Midi-Libre – 22 septembre 2015 :

ml-22-sept-2015-inspection

Lire l’article en pdf

One Response to Enfin on nous a écoutés !

  1. […] l’Environnement et François Cholley du ministère de l’Economie et des Finances (Voir : « Enfin on nous a écoutés » […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *