Cascade : pourquoi le débit diminue-t-il lentement, puis rapidement, avant de se stabiliser ?

Les photos ci-dessous ont été prises environ toutes les 48 h du 13 au 25 mai (13, 15, 18, 19, 21, 23 et 25 mai), après le dernier fort épisode pluvieux.
La première semaine, le régime est torrentiel (6000 à 10000 l/s) avec utilisation du trop-plein du trou Marite.

La cascade est principalement alimentée par l’eau qui se déverse au dessus du barrage.

L’eau continue à décroître progressivement jusqu’à 470 l/s.

A ce moment-là, les 400 l/s absorbés par la conduite forcée de l’usine hydroélectrique font chuter le débit à 70 l/s réglementairement (et artificiellement) restitués depuis la conduite forcée jusque dans le lit de la rivière, entre la source et la cascade.

Lors de la saison estivale, sauf rares orages, le débit est constant à 70 l/s et ne bouge plus jusqu’à l’automne.

« Ranimons la cascade ! milite pour le retour de la cascade à son rythme naturel et pour que la source coule à nouveau toute l’année.

A noter qu’en période très pluvieuse, les 400 l/s prélevés par la turbine sont insignifiants par rapport à la quantité d’eau totale (6000 à 12000 l/s).

En été par contre, on se retrouve avec 70 l/s à la cascade pour jusqu’à 400 l/s dans la conduite forcée (15 % de l’eau pour la cascade et 85% pour l’exploitant.

A noter qu’il n’existe aucun moyen légal de vérifier que l’exploitant turbine au débit autorisé

13 mai 2020
15 mai 2020
18 mai 2020
19 mai 2020
21 mai 2020
23 mai 2020
25 mai 2020

One Response to Cascade : pourquoi le débit diminue-t-il lentement, puis rapidement, avant de se stabiliser ?

  1. […] expliqué précédemment, le niveau de la cascade n’est pas un phénomène naturel mais est sous le contrôle de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *