Cascade de la Crouzie : un fac-similé en projet

Le grand public qui ne cesse d’affluer à Salles-la-Source pour admirer la fameuse Grande Cascade passe généralement à côté de cette autre merveille naturelle du site : la Cascade de La Crouzie. Elle coule tout au bas du village. Nulle signalisation digne de ce nom ne l’indique. Son accessibilité reste aléatoire. Des droits de passage mal définis ou non respectés découragent de s’y rendre, tout au moins de s’en approcher. C’est d’autant plus dommage que cette cascade est un pur joyau. Certains disent même la trouver plus romantique que la Grande Cascade elle-même.

Un problème de fuites

Quoi qu’il en soit, ce problème d’accès se trouve radicalement réglé actuellement : depuis plus de deux ans et demi, une barrière métallique assortie d’un panneau d’interdiction de passage a été posée par la municipalité en travers du chemin qui mène à La Crouzie. La raison : plusieurs fuites survenues sur la conduite forcée qui alimente la microcentrale hydroélectrique située en contrebas. Elle passe sous ce chemin qui a été gravement miné en plusieurs endroits et présente donc de sérieux risques. Sans parler des dangers liés à une possible explosion de ce tuyau vétuste soumis à une forte pression. C’est au point que la mairie intente un procès au gérant de la microcentrale pour mise en danger de la vie d’autrui.

À l’exemple de Lascaux

Combien de temps vont durer cette procédure, toutes les enfreintes à la loi et à la sécurité, toute la chicaya qui privent les amateurs de belle nature de la cascade de La Crouzie ? Nul ne saurait trop le prédire. C’est pourquoi la mairie, soucieuse de valoriser enfin l’ensemble des incomparables richesses de Salles-la-Source, vient de prendre une sage décision : celle de déplacer la cascade de La Crouzie, de la positionner en un point directement accessible, visible sans effort par tous les visiteurs. Il s’agira, plus exactement, de réaliser un fac-similé qui reproduira très exactement à l’échelle cette cascade. Il sera situé quelques mètres en dessous de la Grande Cascade, en contrebas de la route. Cet important projet a été conçu par un éminent spécialiste de ce genre d’opérations : Antoine Marlow -Estève, ancien directeur artistique de l’Atelier des fac-similés du Périgord, qui a contribué à l’aménagement de Lascaux 4.

Financé à 80 % par l’ État

Le rocher de La Crouzie, son « saut » seront reconstitués à l’identique dans un béton spécial imitant la pierre à s’y méprendre. Tout a été exactement prévu, jusqu’à la mousse et aux fougères artificielles qui parachèveront cette reconstitution fidèle. L’État participera à hauteur de 80 % au financement de ce projet dans le cadre de son plan de rattrapage du développement économique de Salles-la-Source mis à mal par près d’un siècle de « fiasco administratif » (pour reprendre les termes mêmes de la Mission interministérielle venue enquêter sur la microcentrale). Le reste sera à la charge des collectivités locales. Inauguration prévue de La Crouzie 2 : vers l’été 2021. Il faudra patienter jusque là pour admirer la cascade de La Crouzie. À moins que la voie qui mène à la vraie Crouzie ne se débloque avant… Mais, au train où semblent vouloir aller les choses, les poissons risquent de voir passer beaucoup d’eau encore dans le Créneau avant que cette dernière hypothèse se réalise.

Remarque importante : en dépit des événements difficiles que nous vivons, particulièrement pour certains d’entre vous, nous n’avons pas voulu déroger à 10 ans de tradition d’une mobilisation qui, chaque 1er avril prend la forme d’un canular. Ce dernier se veut en lien avec le combat pour la cascade et porteur de sens.
Bon 1er avril à tous !
Et que nous puissions retrouver l’accès interdit à la cascade de la Crouzie par des travaux effectués illégalement sans que pouvoir, police et justice n’aient pu jusqu’ici faire quoi que ce soit…

Cascade de la Crouzie : cliché de Seb XII (8 juillet 2019) in Aveyron {Photographie}, avec son aimable autorisation

Sur la cascade de la Crouzie, voir aussi :

Redécouvrir la cascade de la Crouzie (29 mai 2011),

Incidents en cascade à la microcentrale et nouvel avertissement sur la sécurité (29 août 2017)

Quand la SHVSS tente de reboucher ses fuites en toute illégalité (5 septembre 2017),

Menaces et insultes : chronique de la vie ordinaire au voisinage de l’usine hydroélectrique (5 septembre 2017)

Un apéritif devant la-cascade de la Crouzie pour dénoncer les fuites, dimanche 13 octobre à 11h30 (10 octobre 2019),

Quand les gendarmes bloquent l’accès à la cascade de la Crouzie… (14 octobre 2019)

Salles-la-Source : coup monté, à la faveur de la nuit, au dessus de la conduite forcée (4 janvier 2020),

Le maire de Salle-la-Source porte plainte contre le gérant de la SHVSS (12 janvier 2020)

4 Responses to Cascade de la Crouzie : un fac-similé en projet

  1. Suzy dit :

    Mais voila une idée qu’elle est bonne! S’il y a besoin depersonnel pour planter et surveiller la mousse, je pose macandidature. Tenons-nous au courant de ce projet, il détend unpoil l’atmosphère!

    Bravo et merci.

  2. Christine dit :

    Merci pour ce moment d’humour. Nous en avons besoin.

  3. CMC dit :

    Merci et bravo pour ce poisson pêché dans la cascade !

  4. Gérard dit :

    Merci pour ce beau CANULAR…

    Bon confinement à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *