Alerte urgente pour sauver la cascade

Note importante : l’action urgente qui vous est proposée ci-dessous se termine le 27 juin 2016

Cher-e-s soutiens du combat de « Ranimons la cascade ! »,

Nous sommes mobilisés sans répit depuis plus de six ans maintenant pour obtenir la réhabilitation du site exceptionnel de Salles-la-Source (Aveyron) et de ses cascades.

Nos efforts soutenus, notre obstination alliés à votre soutien ont fait reculer l’État : nous avons obtenu du Ministère de l’Environnement, parce que nos arguments étaient fondés, l’éviction du gérant de la microcentrale électrique illégale de Salles-la-Source.

La mission d’inspection interministérielle nommée en juin 2015 par Madame Royal a dénoncé le « fiasco administratif » qui a conduit à 85 ans de fraudes autour de cette installation. Elle a par la même occasion souligné le sérieux du travail accompli par notre association et reconnu ses compétences.

L’État remet la décision finale entre les mains de la municipalité de Salles-la-Source. Celle-ci ainsi que la Communauté de communes devront se prononcer par vote sur l’avenir du site avant le 30 juin 2016 : soit on ferme purement et simplement la microcentrale, soit son exploitation se poursuit sous une forme ou une autre.

Nous sommes des partisans convaincus des énergies renouvelables. Mais six ans d’approfondissement du dossier nous ont clairement appris que concilier les deux est malheureusement impossible : c’est la microcentrale ou c’est la cascade. S’agissant d’un site exceptionnel comme Salles-la-Source, dont la cascade est l’identité, le choix s’impose de lui-même : on ne peut pas le sacrifier à une production aussi infime d’énergie. Il faut en faire le levier du développement local.

Cerise sur le gâteau : le suivi administratif de cette aventure est confié… aux mêmes représentants de l’Administration qui ont orchestré le fiasco mis au jour ! De plus, certains de nos élus sont aujourd’hui l’objet de fortes pressions en sous-main pour continuer l’exploitation de la microcentrale. Au point que c’est actuellement dans le secret et la dissimulation que se prépare un projet qui serait catastrophique tant pour le site que pour l’avenir économique de la commune. Et cela, alors même que la concertation et un partenariat privilégié avec notre association étaient la marque de campagne électorale de la liste qui a obtenu la majorité aux municipales de Salles-la-Source en 2014 !

Vous êtes très nombreux à soutenu le combat en faveur de la cascade ou avoir apprécié la beauté de notre village et de notre cascade. Nous vous demandons de vous mobilier encore une fois afin de faire entendre à nos élu-e-s, avant qu’ils ne décident, une voix puissante en faveur de la protection du site de Salles-la-Source.

Afin que ces six années de travail intense ne soient pas perdues par suite d’une décision inconséquente, nous vous proposons de rappeler à nos élus notre attachement à la cascade et, lorsque c’est le cas, les promesses et engagements qui les ont fait élire sur la base d’un soutien clair à la cause de notre association.

Si vous êtes électeur dans la commune (ou la communauté de communes), pensez à le mentionner. Bien entendu, mieux vaut un mail personnalisé. Mais si vous manquez de temps, vous pouvez vous inspirer du message suivant, volontairement bref. Et bien entendu, faites-suivre cet appel à toute personne qui peut vous sembler concernée.

L’équipe de « Ranimons la cascade ! »

———————-

Action urgente : envoyez immédiatement un mail à nos élu-es :

Objet : Ranimons la cascade de Salles-la-Source !

Destinataires :

mairie-salleslasource@wanadoo.fr ; adjointsmairiesalleslasource@orange.fr ; president@cc-conques-marcillac.fr ; contact@cc.conques-marcillac.fr ; annegabentoutant@wanadoo.fr ; directionotconques@wanadoo.fr ;

Facultatif : copie à (pour évaluer notre action) :

ranimonslacascade@gmail.com   

Texte :

Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les élu-e-s de Salles-la-Source,

Monsieur le Président de l’Office du tourisme,

Madame la Conseillère départementale,

Monsieur le Président, mesdames et messieurs les élu-e-s de la communauté de communes de Conques-Marcillac,

Vous allez avoir, prochainement, à prendre une décision essentielle concernant l’avenir de la cascade de Salles-la-Source. Après 85 ans ininterrompus de fraudes désormais reconnues par l’État, la collectivité va enfin pouvoir recouvrer la maîtrise de ce site dont la cascade est le joyau.

Il s’agit d’un site unique en France. L’atteinte qui lui a été portée ne doit pas se perpétuer.

Pour une production d’énergie infime, on ne peut pas sacrifier la cascade. La microcentrale n’a pas sa place dans un tel lieu qui dispose d’autant d’atouts pour miser sur un tourisme intelligent et maîtrisé.

Tous les arguments, qu’ils soient économiques, juridiques, liés à la sécurité ou environnementaux plaident pour l’intégrité de la cascade et la fermeture de la microcentrale qui la mutile.

Le risque d’un retour du gérant actuel, au terme de longs procès, n’est pas non plus à exclure si la microcentrale n’est pas immédiatement et définitivement fermée.

Votre décision ne doit pas faire abstraction des engagements, notamment électoraux, pris par les élus de Salles-la-Source et par la conseillère départementale et maire de Marcillac de maintenir un débit important à la cascade.

Pour l’intérêt bien compris de Salles-la-Source et celui des générations futures, je vous demande instamment de prendre la seule option de bon sens lors du vote qui vous sera demandé : l’arrêt de l’exploitation.

Je vous en remercie par avance et vous assure de mon plein attachement au site de Salles-la-Source et à sa Grande Cascade.

Nom, prénom,

adresse

cascade-arc-en-ciel

NOTEZ DEJA : un rassemblement pour la défense de la cascade et du site de Salles-la-Source marquera les six ans de notre mobilisation. Il aura lieu sous forme d’apéro convivial et prise de paroles le dimanche 26 juin 2016, à 11h devant la cascade, et à la veille de votes décisifs. Si vous habitez la région, venez nombreux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *