Alerte rouge pour la cascade !

Communiqué au 23 décembre 2016

Faut-il prendre comme un nouveau coup de poignard, en guise de cadeau de fin d’année, la décision que vient de rendre en référé le Tribunal administratif de Toulouse ? D’une part, il suspend la décision de fermeture de la microcentrale hydroélectrique de Salles-la-Source prise en août dernier par la préfecture. D’autre part il déboute la Société hydroélectrique de la Vallée de Salles-la-Source de sa demande de suspension de l’arrêté qui lui refuse définitivement l’autorisation de poursuivre l’exploitation de cette même microcentrale. La première décision, celle de la suspension, doit courir jusqu’à ce qu’un jugement sur le fond intervienne concernant la seconde, c’est-à-dire le refus d’autorisation. Vous suivez ?

Faut-il conclure de ces subtilités que le turbinage de l’eau de la cascade peut dès à présent reprendre jusqu’à un nouveau procès à intervenir dans un, deux ans ou plus ? Que le scandale vieux de près d’un siècle va continuer ?

Certains juristes rapidement consultés pensent que non. Que la balle reste dans le camp de l’État, qu’il va lui appartenir de faire cesser catégoriquement le pillage.

En revanche, quel tour de passe passe est-il en train de se tramer à propos des installations qui, du fait du jugement, ne doivent pas être démontées ? Une fois de plus, tout s’est passé en coulisses sans que l’Administration ait daigné répondre ces derniers mois à nos demandes pressantes d’informations.

Rappelons qu’en juin dernier le conseil municipal de Salles-la-Source avait voté à une nette majorité, sans la moindre ambiguïté, et après débat public organisé en toute démocratie, la fin définitive de la microcentrale hydroélectrique qui a si longtemps pénalisé le site majeur de la cascade. Nous n’admettrons pas que cette décision soit remise en cause. Nous demandons plus que jamais à nos adhérents de rester mobilisés. Avis de risque de magouille en cours…

Au fait, comment expliquer le débit mystérieusement affaibli de la cascade depuis le rendu du jugement ?

vanne-cascade-2a-23-decembre-2016

Depuis le 22 décembre 2016, la cascade est à nouveau alimentée par la vanne de la conduit forcée et non plus par débordement du barrage souterrain

One Response to Alerte rouge pour la cascade !

  1. […] nullement suspensif ». On sait qu’il n’en a rien été et on se rappelle qu’un référé (procédure judiciaire d’urgence) a été gagné par l’exploitant …, le 21 décembre 2016, bloquant toutes les procédures juridiques de fermeture de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *